LOSC, OM : quand Gérard Lopez glisse un tacle à Jacques Henri-Eyraud

LOSC, OM : quand Gérard Lopez glisse un tacle à Jacques Henri-Eyraud

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, le président Gérard Lopez a évoqué le projet du LOSC. Il en a profité pour glisser un tacle aux dirigeants de l’OM.

Gérard Lopez est un homme heureux à la tête du LOSC. Après un premier exercice compliqué qui a vu les Dogues frôler la relégation, le club nordiste a depuis retrouvé bien meilleure mine. L’exercice 2018-19 a été étincelant. Les hommes de Christophe Galtier ont terminé deuxième de Ligue 1. Cette saison, le club lillois aborde la saison sans son meilleur joueur de l’an passé Nicolas Pépé, mais également sans la menace du fair-play financier qui a pu causer tant de tort par le passé. Un projet qui roule comme sur des roulettes en d’autres termes.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, l’homme fort des Dogues s’est longuement exprimé sur la stratégie du club. Mais il en a également profité pour glisser un tacle aux dirigeants de l’OM. «Elle a mis du temps à croire au modèle car il n’avait jamais été appliqué ici, alors qu’il l’est dans les sports américains par exemple. Maintenant que c’est compris, ce qui était si décrié devient à la mode. Ça me fait un peu rigoler. Les clubs de Ligue 1 qui ne savent plus quoi faire disent qu’ils vont aller chercher des jeunes à fort potentiel. La copie, c’est la meilleure des flatteries», a-t-il lancé.

Pour rappel, l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois s’était positionné sur l’OM lorsque Margarita Louis-Dreyfus a mis le club en vente. Mais cette dernière a préféré confier le club phocéen à l’Américain Frank McCourt et à son «OM Champions Project». Ici, c’est le nouveau changement de cap en matière de recrutement du président Jacques Henri-Eyraud qui est ciblé. Force est de constater que Gérard Lopez a de quoi jubiler au vu de la situation des deux clubs aujourd’hui…

Stéphane TAN