OL : comment la CAN a sauvé Koné

Sorti des plans de son entraîneur Rémi Garde tout au long de l’hiver, le défenseur central de l’OL Bakary Koné a fait son retour depuis un mois dans le onze titulaire. Un regain de forme que l’international burkinabé attribue, entre autres, au très bon parcours de sa sélection lors de la Coupe d’Afrique des Nations.

« J’ai eu de longs mois sans jouer, ce n’était pas facile, confie le joueur de 25 ans dans Le Progrès. À la Coupe d’Afrique, on a fait un bon parcours avec le Burkina Faso, je me suis relancé. On a joué la finale, j’ai affronté de grands attaquants et quand je suis revenu à Lyon, je me suis dit que je devais enchaîner, que j’avais tout pour réussir. J’ai eu les conseils du staff. Mes collègues et ma famille m’ont aidé, ainsi que les critiques de la presse. Cela m’a permis de me remettre en question. Il y a eu d’autres critiques, mais bon… C’est la vie d’un sportif, il faut accepter certaines choses quand ça ne va pas. »

Un parcours qui rappelle celui de l’attaquant lillois Salomon Kalou, décevant durant la première moitié de la saison et transfiguré depuis son retour de la CAN.