OL – DFCO (0-0) : Juninho ne blâme pas les supporters pour Rudi Garcia

false
OL ; Juninho pourrait ambitionner un autre poste que directeur sportif

Si Rudi Garcia n’a pas spécialement été bien accueilli pour sa première sur le banc de l’OL face à Dijon (0-0), Juninho (directeur sportif) n’en veut pas aux supporters.

Son analyse du match

“On est triste de ne pas avoir pris les trois points. En première période, nous avons essayé de démarrer avec davantage de puissance et de passion. L’équipe n’a pas forcément fait les efforts ensembles mais, pour moi, la deuxième période était très bonne, on a eu pas mal d’occasions et nous aurions pu marquer deux buts. Maintenant, quand la période est compliquée, il faut savoir se satisfaire des points pris. Quand on regarde le tableau et nos 10 points, ça fait mal mais, maintenant, nous avons un match de Ligue des Champions mercredi. A nous de faire un bon match à Benfica mais je pense que, par rapport à la première semaine de travail de Rudi, les joueurs ont su répondre présent. Si on enchaîne ce genre de performances, on va réussir à changer la situation.”

Sur le manque de réalisme

“Je pense que c’est une question qu’il faut poser plus personnellement aux joueurs. Peut-être que la pression, dans cette période qu’on vit, est à l’origine de ça. Quand tu as des occasions, il faut mettre de l’envie, de l’agressivité… C’est sans doute un signe qu’il faut monter notre agressivité. On a une jeune équipe, avec pas mal de talents mais qui manque peut-être un peu d’agressivité. C’est ce qui fera la différence dans les moments chauds. Maintenant je préfère que l’équipe rate d’occasions plutôt qu’elle ne soit pas capable de s’en créer. C’est la différence par rapport à nos derniers matches. Cette fois-ci, nous avons eu des situations. On était moins fébriles dans la possession.”

Sur la première semaine de Rudi Garcia

“ Il a bien parlé avec plusieurs joueurs. Il a essayé d’élever deux points précis : la discipline et l’agressivité de l’équipe. Même si ça manquait un peu devant le but, c’est un point qu’il essaie de corriger. C’est un entraineur avec un fort caractère. Il comble un manque de notre effectif mais je pense qu’il va faire du bien.” 

Sur l’accueil difficile réservé par le public à son nouveau coach

“On a eu une discussion avec les supporters quand Rudi est arrivé. Les supporters ne voulaient pas de Rudi. Rudi leur a simplement dit : “J’espère que vous serez derrière l’équipe”. Je pense que les supporters ont été corrects ce soir, ils ont joué le jeu. Je comprend leur mécontentement concernant le début de saison. On a seulement dix points en dix matches. Cela fait partie du foot. On connait leurs attentes. On sait que Rudi n’est pas leur premier choix mais nous assumons. Rudi est un grand entraîneur, un professionnel. Il a le caractère et respecte notre maillot. Je ne me fais pas de soucis par rapport à ça. Les supporters ont droit d’avoir leur opinion. Maintenant je pense que cela s’est plutôt bien passé. Je n’étais pas inquiet avant le match mais j’ai vu que, durant les deux mi-temps, les supporters étaient avec nous…”

Sur sa volonté d’améliorer le contexte

“Avec le temps, si on gagne les matches, ça viendra naturellement. Cela ne sert pas à grand chose de demander ça sans gagner des rencontres. Ce ne serait pas honnête de ma part. Depuis que je suis revenu, les supporters ont toujours été derrière moi. Aujourd’hui, c’est Rudi l’entraîneur. Je sais qu’ils ne sont pas contents mais Rudi a le caractère et la personnalité. Le contexte n’est pas facile pour un jeune entraîneur mais quelqu’un qui a plus de 700 matches, je ne pense pas que ce soit difficile pour lui. J’ai discuté avec lui avant le match. Il savait que les supporters allaient envoyer des messages. Il savait que les débuts seraient compliqués. Maintenant, c’est important de respecter l’avis des supporters. Je ne me fais vraiment pas de soucis. Il va donner tout ce qu’il a pour notre équipe. J’ai confiance en lui. Je sais qu’il finira la saison avec une autre aura par rapport aux supporters.”

Recueilli par Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium.