OL : Edouard Philippe, Premier League… Aulas ne lâche rien sur la reprise

true

Entre la reprise annoncée de la Premier League et les mesures annoncées par Edouard Philippe, le président de l’OL Jean-Michel Aulas ne s’est pas privé de réagir.

Depuis plusieurs semaines, la LFP a sifflé la fin de la Ligue 1 mais aussi de la Ligue 2 pour cette saison. Une décision qui n’en finit plus de susciter des débats, d’autant plus au regard de la reprise qui semble se confirmer chez les pays voisins. Alors que la Bundesliga a déjà repris par des matchs à huis clos, le phénomène devrait s’étendre à la Premier League. La BBC et The Independant a annoncé que les clubs se seraient mis d’accord pour une reprise le mercredi 17 juin prochain avec deux matchs en retard : Aston Villa – Sheffield United et Manchester City – Arsenal.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

Une décision qui, sans surprise, n’a pas manqué de faire réagir un Jean-Michel Aulas toujours vent debout contre la fin officialisée de la Ligue 1. « La Premier League redémarrera donc le 17 juin. Madame la Ministre permettez-nous de reprendre les entraînements dès le 2 juin puis de jouer à huis clos dès juillet soit 15 jours après les Anglais et tous les autres », a tweeté le président lyonnais en s’adressant à Roxana Maracineanu.

Plus tard dans la journée, l’allocution d’Edouard Philippe a également provoqué une réaction du président lyonnais par le biais d’un communiqué du club. L’autorisation accordée aux clubs professionnels de reprendre l’entraînement à partir du 2 juin a ouvert la voie à une nouvelle sortie du club gone.

Le communiqué de l’OL :

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance des déclarations du Premier ministre sur l’évolution des conditions sanitaires liées à la crise du Covid 19 et sur les nouvelles dispositions prises par le Gouvernement. Il se réjouit de l’évolution positive pour tous les gens qui ont souffert de cette pandémie et il imagine que la reprise économique et sportive amènera un soutien moral à l’ensemble de notre pays encore plus touché que les autres.

En attendant la publication ce weekend des ordonnances qui préciseront ces différentes annonces, le club tient à apporter les commentaires suivants.

L’autorisation donnée aux clubs professionnels de reprendre l’entraînement dès le 2 juin confirme que la décision d’arrêter les compétitions était hâtive, prématurée et contraire aux recommandations de l’UEFA, comme le club ne cesse de le souligner depuis cette prise de cette décision le 30 avril. Le Premier ministre ayant confirmé à nouveau que la décision d’arrêter avait été prise par la Ligue, l’Olympique Lyonnais s’inquiète de cette décision désastreuse pour le football professionnel français.

Cette autorisation répond néanmoins aux sollicitations et aux besoins des 3 clubs concernés par les compétitions que les organisateurs ont décidé de maintenir depuis le début de la pandémie : les Champions League féminine et masculine pour l’UEFA, les Coupes de France féminine et masculine pour la FFF, la Coupe de la Ligue pour la LFP.

En effet, Saint Etienne, le PSG et l’Olympique Lyonnais pourront ainsi préparer ces rencontres de Coupe dans des conditions moins mauvaises que celles initialement « imposées ». Le PSG et l’OL seront ainsi un peu moins défavorisés que leurs adversaires européens qui auront, eux, repris leur championnat en mai ou juin (le 16 mai pour les Allemands, le 11 juin pour les Espagnols, le 17 juin pour les Anglais et enfin le 20 juin pour les Italiens), la France étant le seul des 5 grands pays européens à avoir pris cette décision si pénalisante.

L’Olympique Lyonnais attend désormais la confirmation que des rencontres amicales pourront bien être organisées à partir du 22 juin comme annoncé ce soir. Il espère aussi que la Ligue qui a la main sur cette décision reviendra sur sa décision et ce dans l’intérêt de tous les clubs français dont certains souhaitent, et pas uniquement l’Olympique Lyonnais, que le championnat puisse se terminer par le mérite sportif, avec des playoffs éventuellement comme l’avait suggéré dès le 23 avril l’UEFA aux ligues professionnelles et aux associations

L’Olympique Lyonnais se réjouit enfin de la possibilité que les supporters puissent de nouveau revenir dans les stades, même en nombre limité dans un premier temps et que les diffuseurs puissent reprendre les diffusions comme ils le font pour les autres championnats européens.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014