OL, FC Nantes : Carrière compare Anderson et Moldovan

Un meneur de jeu n’est rien sans un grand numéro 9, et vice versa. L’ancien international tricolore Éric Carrière le sait bien, lui qui eut la chance au cours de sa carrière, d’abord à Nantes puis à Lyon, de côtoyer deux grands buteurs du championnat de France, le Roumain Viorel Moldovan et le Brésilien Sonny Anderson. Au cours d’une excellent entretien accordé au site Le Libéro Lyon, l’actuel commentateur de Canal+ a rendu hommage aux deux hommes, tout en donnant un petit avantage à l’un d’entre eux : « Moldovan ? C’est l’un des joueurs avec qui j’ai préféré jouer. Il était facile à trouver et il comprenait bien mon jeu. J’avais besoin de m’appuyer sur l’attaquant qui me remettait le ballon avant de se projeter devant. Ce n’était pas mon style de toujours mettre des ballons dans la profondeur. C’était différent avec Sonny car il avait plus d’arguments. Il était plus fort que Moldovan. Il était capable comme Sidney (Govou) de prendre le ballon et d’y aller tout seul. Je n’avais pas la vitesse pour les rattraper en attaque ! »