OL – Girondins (1-1) : les quatre enseignements d’un nul frustrant pour les Gones

false
Girondins : Koscielny prédit le meilleur à Adli à une condition

L’OL et les Girondins de Bordeaux se sont quittés sur un score nul (1-1) après un match marqué une nouvelle expulsion lyonnaise.

Les joueurs de Sylvinho se compliquent la vie

Après la défaite à Montpellier, les joueurs de l’OL se sont une nouvelle fois rendu la partie difficile ce samedi face aux Girondins. Une semaine après Youssouf Koné, c’est Thiago Mendes qui a laissé les siens à dix contre pendant une bonne demi-heure, compliquant sérieusement la tâche de ses partenaires. Les deux recrues en provenance du LOSC n’aident pas franchement leurs partenaires sur ces premiers match…

Cornet et Terrier ne marquent pas de points

Pour cette dernière rencontre avant la trêve, Sylvinho a décidé d’innover dans son secteur offensif en alignant Maxwel Cornet et Martin Terrier à la place de Moussa Dembélé et Traoré. Mais ces choix n’ont pas franchement été couronnés de réussite. Les deux jokers n’ont pas vraiment pesé sur cette rencontre, mis à part une belle passe de Terrier sur le but de Depay. Les choix de l’entraîneur lyonnais ne vont pas franchement être bousculés avec ce match.

Les Girondins entre espoir et regrets

Le scénario de la première période avait été plutôt cruel pour les hommes de Paulo Sousa qui n’ont pas concédé grand chose à l’OL et ont finalement cédé sur une de leurs seules opportunités concédées. Mais les Girondins pourront se souvenir qu’ils auront affiché une belle combativité tout au long du match et trouvé une récompense avec l’égalisation de Briand. La supériorité numérique dans les 25 dernières minutes peut même laisser quelques regrets aux Bordelais qui auraient pu réussir le coup parfait.

Koscielny taille patron

C’est dans ce genre de rencontre que l’on attend l’expérience précieuse de Laurent Koscielny. Le défenseur arrivé d’Arsenal n’a pas mis longtemps à s’imposer comme un vrai patron de la défense. Plutôt impuissant sur le but de Depay, il a ensuite remporté de nombreux duels tout en dirigeant parfaitement la défense girondine. En prime, il s’est permis quelques incursions dans le camp adverse qui démontre que son sens de la relance est toujours là.

Maxime Tauzin

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014