OL : Juninho, l’Atletico… Les points à retenir de la conf’ de Bruno Guimaraes

true

Le milieu de terrain de l’OL, Bruno Guimaraes, était face aux médias il y a quelques instants. Voici ce qu’il faut en retenir.

L’OL n’a pas perdu du temps pour présenter sa dernière recrue. Arrivé mardi à Lyon et présenté aux supporters hier avant l’Olympico face à l’OM, Bruno Guimaraes était en conférence de presse acccompagné de Jean-Michel Aulas et de Juninho. Comme souvent, le président rhodanien a joué les maîtres de cérémonie.

« C’est une affaire compliquée parce qu’il s’agit d’un futur très grand joueur. C’est déjà l’un des meilleurs jeunes brésiliens. C’était une opération importante pour l’OL parce que c’est lui qu’on avait ciblé en priorité. On avait décidé de faire le maximum sur le mercato d’hiver, je crois que ça a été le cas. Il faut une structure économique forte, c’est le cas de l’OL. pour moi, pour être bon sur le plan sportif, il faut être bon sur le plan économique. Il a signé pour quatre ans et demi pour 20 millions d’euros pour 80% des droits. Il reste la participation de 20% de son club précédent », a-t-il d’abord expliqué avant de laisser la parole à Juninho.

Juninho espère que sa recrue s’adaptera vite…

« J’ai connu Bruno lorsque j’étais consultant au Brésil », a justifié le directeur sportif : « J’ai tout de suite été très intéressé. Il a continué à progresser. Il va nous aider dans la maîtrise du jeu. C’est un milieu de terrain très complet ». Un directeur sportif qui espère une intégration rapide de son poulain : « Ma première saison ici était pas mal mais ma relation avec vous (la presse) n’était pas bonne. Vous ne considériez pas comme un bon joueur. Comme c’est un joueur de milieu, qui joue vite, à une ou deux touches, il peut vite s’adapter. Mais on n’a pas de certitude par rapport à ça ».

Bruno Guimaraes détaille les raisons de son choix

Puis ce fut au tour du jeune Brésilien de prendre la parole :« Je suis désolé de ne pas parler encore le français mais je vais l’apprendre très rapidement. C’était une décision difficile. Je suis très heureux d’avoir pris cette décision et d’avoir signé à l’OL. Je veux vite m’intégrer », a-t-il glissé, désireux de vite s’adapter : « Je suis un joueur qui aime aider l’équipe. Je peux jouer à toutes les positions du milieu de terrain. La Ligue 1 est un championnat difficile. J’ai suivi beaucoup de matchs au Brésil. Le championnat est rapide avec beaucoup de pression. Je remercie les supporters qui ont envahi mes réseaux sociaux. Je ressens l’enthousiasme. Si l’entraîneur décide de me mettre sur le terrain dès dimanche, je suis prêt. J’ai aimé voir notre équipe hier soir. Je vais devoir m’adapter avec le coach. J’ai effectué mon premier entrainement hier. Les Brésiliens vont faciliter mon intégration », a expliqué cet ancien fan de Zinédine Zidane et Ronaldinho, désormais plus porté par des exemples comme Paul Pogba ou Luka Modric.

Le nouveau « Bruno G. » de l’OL est également revenu sur son choix difficile, lui qui était dragué par le Benfica et surtout l’Atletico Madrid : « Juninho a été le principal responsable de mon arrivée. Il a appelé ma famille, mes agents. Il a été super sincère et très loyal. Il m’a présenté un beau projet de carrière, c’est ce qui a fait que j’ai décidé de venir ici. J’ai un passeport espagnol, j’aurais pu choisir la Liga. Il y avait l’Atético, Benfica, je les remercie de m’avoir approché mais je me sens déjà la maison en ayant choisi Lyon ».

Retranscription : compte Twitter de l’OL et live texte RMC.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008