OL – Mercato : comment Juninho a mis Aulas sur la touche

true

Arrivé l’été dernier en qualité de DS, Juninho vient de boucler son premier exercice à l’OL. Dans Le Progrès, Aulas a fait le bilan.

Décevant 7e de Ligue 1, l’OL peut encore sauver sa saison. Engagés en Ligue des Champions (8e de finale retour face à la Juve), et en finale de coupe de la Ligue (face au PSG), les Gones joueront gros dans les prochains mois. Mais, cette saison de championnat est à oublier pour Jean-Michel Aulas et ses ouailles.
Dans le Progrès, le boss de l’OL est revenu sur la première saison de Juninho. L’été dernier, la légende brésilienne faisait son retour dans le Rhône en qualité de directeur sportif. L’un des meilleurs tireurs de coup franc de l’histoire a longtemps tâtonné dans son nouveau rôle.
Il faut que dire que la place omnipotente d’Aulas n’a pas aidé « Juni ». Mais, l’ex international brésilien s’est trompé dans le choix de son premier coach. À l’OL, pour sa première expérience en tant que numéro 1, Sylvinho a montré beaucoup de limites. Avec des résultats insuffisants, l’organigramme lyonnais a décidé de le limoger pour offrir le poste de pompier de service à Rudi Garcia. L’ancien entraîneur de l’OM est loin de faire l’unanimité au Parc OL. Mais, il a ramené un peu de sérénité dans l’institution OL.
Tous ses éléments ont été utiles pour juger la première année de Juninho. Mais, Jean-Michel Aulas ne regrette pas son choix : « Il a pris la dimension du rôle.  Je vais de nouveau être moins présent.  C’est sûr. Il a la connaissance du foot. Avec Bruno Cheyrou et Rudi Garcia avec qui il s’entend très bien, ils forment une équipe compétente. […] Je suis satisfait de son action. »
À 71 ans, le fondateur de la société CEGID va prendre de plus en plus de recul sur l’OL. Ce sont à Juninho, Bruno Cheyrou, et bientôt Tony Parker, de prendre la suite de Jean-Michel Aulas à la tête de Lyon. Ce ne sera pas une mince affaire…

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL