OL : Juve, Mercato, Marcelo, Depay… Juninho fait des annonces fortes !

true

Le directeur sportif de l’OL Juninho était présent à Nyon pour le tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des champions, qui a offert la Juventus Turin aux Gones.

La Juve grande favorite devant l’OL en C1 ?

« C’est un tirage très difficile, ils sont archi-favoris. C’est la deuxième meilleure défense de Ligue des Champions cette saison, le premier du championnat d’Italie et ils ont le meilleur buteur avec Ronaldo. C’est une équipe très très solide partout, derrière, au milieu et en attaque. On sait qu’ils sont favoris, mais on ne perd jamais d’avance, donc on va essayer d’élever notre niveau et surtout de faire quelque chose à la maison. On est bien conscient que la Juventus est favori. On a beaucoup d’admiration pour leur projet, leur travail et leur façon de jouer.

L’OL va-t-il recruter pour remplacer Depay au Mercato ?

On est encore sous le choc de ces deux blessures mais aussi parce qu’on n’arrive pas à maintenir des bonnes performances chez nous. Deux joueurs blessés comme ça, aussi gravement, c’est du jamais vu. Recruter ? On a rendez-vous dès cet après-midi, on va voir le président pour discuter. On va analyser le marché, mais bien sûr qu’on va bouger pour janvier. Il faut rester calme, garder notre humilité. S’il y a une bonne opportunité, quelqu’un qui connaît la C1 et apporte quelque chose au vestiaire, on ira. Cet hiver, on avait prévu de juste recruter derrière, et un peu d’expérience au milieu. Je ne peux rien promettre pour l’instant mais je suis sûr que le président va faire ce qu’il faut.

Marcelo est-il voué à un départ de l’OL ?

Marcelo a eu un problème avec un supporter, juste un supporter. Mais il s’agit du leader d’un groupe. Il a le pouvoir, et le virage a décidé de rester ensemble. Moi, de par mes fonctions, je resterais toujours du côté du joueur. Marcelo doit-il partir ? Il a un contrat chez nous pour un an et demi. On verra quelle solution on peut trouver. Je pense qu’il va falloir serrer les dents mais je sais qu’il est capable de le faire car ceux qui jouent au même poste ne sont pas meilleurs que lui. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013