OL – Juventus (1-0) [VU DU STADE] L’exploit est en marche pour les Gones !

true

But ! Football Club vous propose un live-texte de la rencontre opposant l’Olympique Lyonnais à la Juventus de Turin en 8e de finale aller de Ligue des Champions.

L’OL a remporté la première de ses trois finales dans son Groupama Stadium. On se retrouve dimanche et mercredi prochain pour deux nouvelles affiches face à l’ASSE et le PSG.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

EXTRATIME : l’analyse, les Tops et les Flops.

Il y avait 57 335 supporters ce soir à Décines.

L’analyse va démarrer dans quelques minutes. Retrouve-nous ici pour l’extratime, avec nos tops et nos flops.


C’EST FINI ! ENORME EXPLOIT DE L’OL 

Un strikeur rentre sur la pelouse et se met à genoux devant Cristiano Ronaldo. Sur le dernier ballon, sortie autoritaire d’Anthony Lopes. Un rugissement qui fait du bien.

94e : friction sur la pelouse suite à un duel entre CR7 et Marçal. Le stade est debout.

Bienvenue sur chandelles football club. Et merci à Kenny Tete d’avoir obtenu ce coup-franc.

90e : Les Gones n’ont plus grand chose dans la chaussette… Et il y a encore 5 minutes à tenir.

89e : Ouh la frayeur ! Accrochage entre Dybala et Bruno Guimaraes dans la surface de réparation. L’arbitre ne bronche pas. L’Argentin a visiblement fait main au départ de l’action…

C’est quand même long 45 minutes à défendre mine de rien…

87e : Paulo Dybala fait trembler les filets d’Anthony Lopes mais il était hors-jeu d’un rien.

85e : Incroyable raté de Gonzalo Higuain, servi en retrait par Dybala, qui embarque le ballon et frappe fort à côté alors qu’il était à moins de 6 mètres du but. Anthony Lopes harangue ses troupes. C’était chaud bouillant.

84e : Passé devant Denayer pour reprendre un ballon de l’épaule, CR7 se roule par terre et réclame un penalty. Monsieur Gil Manzano ne bronche pas. Le Portugais essuie les sifflets.

Sentant les joueurs en difficulté, le Groupama Stadium entonne un « qui ne saute pas »… Et cela pousse les hommes de Rudi Garcia à sortir un peu.

Marçal reprend le rôle de piston droit… Enfin de latéral gauche d’une défense à plat bien recroquevillée.

80e : Maxwel Cornet est touché, boite et demande à sortir. Il est accompagné sur le côté par les soigneurs et Paulo Dybala. Joachim Andersen rentre. On va trembler jusqu’au bout.

79e : Nouveau corner pour la Juve alors que Maxwel Cornet se plaint d’un coup. C’est dur pour Lyon. Heureusement la tentative de Paulo Dybala passe entre les poteaux pour les Pumas… Enfin pour la Juve.

77e : Léo Dubois out, Kenny Tete in. Réponse de Sarri : Bernardeschi rentre, Adrien Rabiot sort.

75e : la perte de balle de Léo Dubois donne une situation de contre à la Juve. Maxwel Cornet revient bien mais les Gones peinent à se dégager. Il faut une frappe lointaine à côté des Italiens pour faire souffler les Gones. Kenny Tete va rentrer. Federico Bernardeschi se prépare aussi.

74e : Petit arrêt de jeu après une faute d’Aaron Ramsey sur Maxwel Cornet. Le jeu va reprendre avec un coup-franc pour l’OL.

Oui, c’était un point macro-économie du football pour faire plaisir à JMA.

70e : Gonzalo Higuain rentre sur le terrain à la place de Juan Cuadrado. On a désormais une attaque CR7 – Dybala – Higuain. Le budget de l’OL sur la pelouse en seulement trois joueurs…

69e : Enorme occasion pour Paulo Dybala dont la volée passe de peu à côté sur un centre d’Alex Sandro.

66e : Karl Toko-Ekambi, qui a beaucoup donné, est remplacé par Martin Terrier. Le joueur prêté par Villarreal sort sous les applaudissements.

Fort Alamo sur le but de Lopes. L’OL défend à 30 mètres de son but. Une stratégie risquée.

62e : Coup du sombrero, tourniquet, orientation du jeu… Houssem Aouar s’amuse au milieu pour tenter d’amorcer un contre. Le Groupama adore.

61e : Miralem Pjanic a cédé sa place à Aaron Ramsey. La Juve domine toujours mais il y a toujours un pied ou une tête pour sortir le cuir.

LA QUESTION DU JOUR : CRISTIANO RONALDO TENU EN RESPECT POUR LA PREMIERE FOIS EN 2020 ?

Cristiano Ronaldo en 2020, c’est 9 apparitions toutes compétitions confondues, 13 buts. Le Portugais a marqué à chacune de ses sorties depuis la Supercoupe d’Italie perdue face à la Lazio de Rome le 22 décembre dernier. Sur un record en Série A (11 matches consécutifs), l’intéressé est pour l’instant muet.

La Juventus de Turin est dans un temps fort actuellement et oblige les Gones à rester bas. Souvent critiquée, la défense lyonnaise tient le choc et affiche une belle solidarité ce soir.

56e : Monsieur Gil Manzano fait enrager le public en revenant à la faute sur Cuadrado alors que les Lyonnais venaient de récupérer le cuir dans une bataille à l’angle de leur surface. Le coup-franc est repoussé par un Moussa Dembélé revenu défendre.

54e : Tousart tente une demi-volée de 25 mètres. C’est contré. Corner. De Ligt repousse devant Marçal.

Pjanic tente d’enrouler, le mur repousse.

52e : Cristiano Ronaldo seul au monde. Le quintuple Ballon d’Or percute et est fauché par Lucas Tousart. Bon coup-franc à l’angle droit de la surface de Lopes.

49e : Premier corner de la 2e période et il est pour l’Olympique Lyonnais. Maxwel Cornet centre, le ballon est sorti. Le coup de pied de coin, joué à deux, ne donne rien. Le portier turinois capte.

46e : Aucun changement ni d’un côté, ni de l’autre.

C’EST REPARTI POUR 45 MINUTES.


MI-TEMPS. ON SE RETROUVE POUR UN DEBRIEF VIDEO SUR TWITTER.

45e+2 : Tentative lointaine de Bruno Guimaraes, dans les gants de Szczesny. Le Brésilien valide une première période sérieuse.

Le mur repousse.

45e : Faute de Léo Dubois sur Cristiano Ronaldo à l’angle de la surface de réparation. Le quintuple Ballon d’Or va tenter de se faire justice sous les sifflets.

43e : Karl Toko-Ekambi n’est pas attaqué. Il percute et tente sa chance à l’entrée de la surface. Szczesny accompagne le ballon au dessus de ses buts.

41e : Sur une passe en retrait mal assurée d’un joueur de la Juve, Karl Toko-Ekambi se retrouve en un contre un face à Bonucci, percute et frappe au dessus. La Vieille dame en train de dérailler…

40e : les Lyonnais campent dans la surface turinoise. La Juve est secouée…

38e : Appel à la VAR de Monsieur Gil Manzano suite à une main dans la surface de Cuadrado… Mais ne siffle pas penalty. En effet, le ballon avait touché la cuisse du Colombien avant de taper son bras. C’est la nouvelle règle. C’est propre de la part de l’Espagnol. Les Lyonnais protestent, le public gronde mais dura lex, sed lex.

35e : Cristiano Ronaldo est décidément le joueur le plus dangereux de la Juve ce soir. A chaque ballon, la défense rhodanienne recule face à lui. A l’entrée de la surface, le Portugais tente de battre Lopes d’une frappe enroulée. Le ballon file à côté du poteau.

Sur l’action qui suit le coup d’envoi, Moussa Dembélé percute et tente sa chance, ça file à côté du but de Szczesny.

32e : BUT! LUCAS TOUSART !!!!

Houssem Aouar s’infiltre par la gauche, élimine Danilo et rentre dans la surface et sert en retrait Tousart. Le futur joueur du Hertha Berlin arrive lancé et reprend du plat du pied en extension. Le ballon file dans la lucarne. Joli mouvement.

30e : Profitant d’un arrêt de jeu, les Bad Gones et Lyon 1950 chauffent sur les supporters avec une amabilité en italien. Accueillants. Pendant ce temps, Mathijjs De Ligt, qui s’était ouvert le cuir chevelu, se fait strapper le crâne.

28e : Jaune pour Marcelo pour une main baladeuse au visage de Dybala. L’Argentin est la victime désignée du soir…

26e : Inspiré par Marçal, Alex Sandro tente sa chance de 35 mètres et manque de tuer un Bad Gone.

24e : Le match s’emballe. Après une reprise de volée de Marçal qui passe au moins 20 mètres au dessus. La Juve se crée à son tour une situation. CR7 déborde sur le côté de Léo Dubois et centre, du bout des gants Lopes sort le ballon et la défense rhodanienne se dégage. Houssem Aouar fait se lever le stade en mettant un petit pont à Paulo Dybala. A 30 mètres de ses propres buts, c’était culotté quand même…

21e : LA BARRE POUR TOKO-EKAMBI !!!

Sur le corner, le Camerounais reprend au premier poteau du haut du crâne. Le ballon lobe Szczesny mais s’écrase sur le haut de la transversale. La Juve dégage en catastrophe. Les Gones y sont et le Groupama pousse.

20e : Bonne période de l’OL qui s’installe dans le camp italien. Maxwel Cornet obtient un corner. Houssem Aouar va le tirer.

Début de match très intéressant de Bruno Guimaraes, qui oriente, se rend disponible sur chaque ballon et presse le porteur à chaque perte de balle. On ne croirait pas qu’il s’agit du baptême du feu du Brésilien au Groupama. Thiago Mendes a (vraiment) du souci à se faire…

15e : Miré Pjanic tente de centrer le ballon. De la tête, Marçal sort en corner. Le ballon est dégagé par la défense.

14e : Coup-franc dangereux pour la Juventus et Cristiano Ronaldo à 25 mètres excentré à droite. Merci à Marçal pour ce bûchage qui ne s’imposait pas.

Quelques imprécisions techniques empêchent les Lyonnais de se montrer dangereux sur le but de Wojciech Szczesny. Oui, j’écris très bien Szczesny. On sent l’entraînement…

7e : Maxwel Cornet reste au sol suite à cette intervention. Il sort du terrain se faire soigner. Il devrait pouvoir reprendre sa place.

6e : Les Lyonnais affichent malgré tout des intentions de jeu en ce début de match. Karl Toko-Ekambi percute et perd le ballon. Sur le contre, la Juve part en supériorité numérique. Il faut un énorme retour de Maxwel Cornet pour éteindre la contre-attaque.

4e : Belle situation pour Cristiano Ronaldo qui s’infiltre dans la surface et tente un lob sur Anthony Lopes. Passe devant le but et va mourir en 6 mètres. Petite frayeur pour les Gones.

Depuis l’annonce des deux équipes, Adrien Rabiot et Cristiano Ronaldo ont le droit à un traitement de faveur du Groupama Stadium. Des sifflets accompagnent leurs premiers ballons.

ET C’EST PARTI !!! COCORICO, ALLEZ L’OL !!!

Petit supplément avant le coup d’envoi.

Sept minutes de bonheur…

Dans quelques minutes, un petit direct ambiance sur Twitter…

Min-20 : On vous confirme la présence de filets de sécurité devant les deux Kops lyonnais. Une manière pour l’OL de s’éviter tout risque de lancé de projectiles.

POINT CORONAVIRUS : les Italiens sont bien là … Au grand dam de Madame le maire de Décines Flaurence Fautra, qui avait demandé aux autorités de faire interdire leur déplacement. Ils sont aux alentours de 2700.

Min-25 : Voici les compositions des deux équipes


DECRYPTAGE COMPO : Comme annoncé par la presse ce mercredi matin, Rudi Garcia a opté pour une défense à trois avec Marçal dans l’axe aux côtés de Marcelo et de Jason Denayer. Léo Dubois évolue piston droit et Maxwel Cornet à gauche. Au milieu, le trio composé de Lucas Tousart (sentinelle), Houssem Aouar et Bruno Guimarães sera chargé de répondre aux Italiens. Devant, le coach rhodanien a opté pour le tandem Moussa Dembélé – Karl Toko Ekambi. Pas de grosses surprises non plus dans l’équipe composée par Maurizio Sarri : Cristiano Ronaldo conduira bien l’attaque locale.

POINT BOURSE (parce que c’est aussi ce qui intéresse Jean-Michel Aulas) :

Selon « Les Echos », plus de 57 000 spectateurs sont attendus ce mercredi soir au Groupama Stadium. Une affluence très importante qui devrait permettre à l’OL de battre son record de revenus sur un seul match (5 M€). Record réalisé l’an passé, au même stade de la compétition, lors d’OL – Barça (0-0). Les actionnaires vont être contents…

LA 267e EUROPÉENNE POUR L’OL :

POINT SUPPORTERS : Actuellement en train de se soigner d’une rupture du ligament croisé, Memphis Depay a tenu à adresser un message à ses partenaires avec cette rencontre importante : « Nous savons tous ce qu’il a faut faire pour atteindre la prochaine étape de la Ligue des Champions. Ce soir, nous devons porter le club à un niveau supérieur ! Supporters, staff, joueurs ! Restons ensemble ce soir et montrons-leur de quoi nous sommes capables ».

Du côté des Bad Gones, la tendance a été donnée dès hier avec une charmante ode. Ce soir, ça va vibrer.


On essaiera de vous faire vivre l’hymne (signée Stéphane Balmino) en direct vidéo… Si vous voulez vous chauffer les cordes vocales :

Min-30 : Bienvenue sur le site But ! Football Club pour notre live texte du match OL – Juventus de Turin (8e de finale de Ligue des Champions en direct du Groupama Stadium.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008