OL : la pirouette d’Aulas pour se remettre du courriel du président de l’UEFA

true

Le président de l’OL n’a pas été déstabilisé par le courriel du patron de l’UEFA ayant rappelé que les championnats devaient se terminer le 3 août.

Hier soir, le courriel adressé par le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, à Jean-Michel Aulas a mis fin au rêve de ce dernier de faire reprendre la Ligue 1. Dedans, il est rappelé que l’instance continentale a bien imposé une date butoir, le 3 août, à chaque pays pour terminer son championnat. Or, « JMA » assurait que cette date n’existait, justifiant ainsi le fait que la L1 aurait pu se terminer à la fin de l’été.

Dans son édition du jour, L’Equipe écrit qu’Aulas ne pouvait pas ignorer cette barrière du 3 août : « A chacune de ses prises de parole dénonçant l’arrêt du championnat, acté par le conseil d’administration de la LFP, le président lyonnais a réfuté que le 3 août soit une date butoir. Elle figure pourtant dans des documents de travail de l’instance envoyés aux 55 fédérations membres ».

Sous-entendu : le patron des Gones a sciemment menti en axant son argumentaire sur le fait que la L1 pouvait se terminer quand bon elle le souhaitait. Mais il en faudrait plus pour l’abattre. Sur Twitter, Jean-Michel Aulas a réagi en assurant qu’il était toujours possible d’aller au bout de la L1, même en se tenant à cette date butoir ! « En fait il est possible comme l’Espagne et en jouant un play off sur juillet de terminer le 3 août comme pour les coupes , les UCCs sont prévues fin août début septembre ». Il ne s’arrêtera donc jamais…