OL : les 3 réglages intéressants de Rudi Garcia avant le test niçois

true

L’OL a explosé les amateurs de l’US Port-Valais (12-0) mercredi en amical. L’occasion de tirer plusieurs enseignements avant de se mesurer à l’OGC Nice (samedi, 18h).

Depay et Reine-Adélaïde au top, attention à ne pas les cramer

Memphis Depay est déjà au top de sa forme. Au placard depuis plusieurs mois en raison de sa grave blessure au genou, l’attaquant de l’OL a fait feu de tout bois hier à Évian en claquant quatre buts. Dans un autre registre, Jeff Reine-Adélaïde a aussi montré les muscles. « On savait qu’ils auraient à travailler offensivement mais ils ont aussi bossé défensivement. Ils ont été très impliqués. Je savais qu’ils étaient bien physiquement, explique Rudi Garcia dans L’Équipe. Avant la reprise, le 8 juin, je leur avais dit de se calmer car ils allaient péter le feu. Ils s’étaient entraînés avec des préparateurs pendant des semaines alors que les autres n’avaient pas fait ça. Ils étaient en avance. Ce qui est intéressant, c’est que Memphis va dans les duels, Jeff a toujours son jeu délié. On les retrouve comme on les avait perdus mais ils ont besoin de jouer, de retrouver leurs partenaires, leurs automatismes. »

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

Garcia mise sur un 4-2-3-1 panaché 

Pour cette rencontre amicale, dans l’optique du test grandeur nature contre l’OGC Nice (samedi, 18h), Garcia avait choisi d’aligner son équipe en 4-2-3-1, dans lequel Jean Lucas et Thiago Mendes ont pu s’exprimer à tout de rôle. En attaque, Tino Kadewere a brillé en claquant un quadruplé (en 17 minutes) et en faisant admirer une première complicité avec ses partenaires offensifs (Karl Toko-Ekambi, Depay et JRA). « Ça fait plaisir et c’est important de marquer pour son premier match mais il ne faut pas en rester là », glisse l’ancien buteur du Havre. 

Diomandé, petit nouveau en défense centrale 

Devant la déception Joachim Andersen, l’OL veut recruter un défenseur central cet été. Rudi Garcia a encore martelé ce message en début de semaine, en insistant sur son envie d’attirer un joueur d’expérience capable de diffuser son état d’esprit dans le vestiaire. Ce n’est pas tout à fait le profil de Sinaly Diomandé, pourtant titulaire hier dans l’axe et qui a joué l’intégralité de la partie aux côtés de Jason Denayer. Le jeune stoppeur ivoirien pourrait d’ailleurs prendre de l’envergure dans l’équipe de Garcia, qui ne tarit pas d’éloges à son sujet.