OL : les Bad Gones mettent la pression, Jean-Michel Aulas leur répond !

true

Si les supporters de l’OL ont mené ce dimanche une action pour mettre la pression sur les joueurs, Jean-Michel Aulas n’a pas apprécié… Et l’a largement fait savoir.

Ce dimanche, les Bad Gones ont effectué une action coup de poing au Groupama Stadium pour s’émouvoir de la situation sportive de l’OL, déployant une banderole au dessus de la boutique du club. «Méthode Coué, valeurs et identités envolées, supporters baladés… Président, où est passé notre OL ?» Un message suivi d’un autre, plus long, sous la forme d’un communiqué où le groupe du Virage Nord s’étonne que l’OL fasse passer ses résultats financiers et son EBITA avant le sportif.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

Invitant le club et son président Jean-Michel Aulas à cesser sa croisade médiatique pour revenir aux valeurs du club, les BG87 ont eu le droit à une première réaction épidermique du big boss… Lequel s’est retourné contre L’Equipe (une nouvelle fois) pour s’être fait le relai de cette action. « Quand je vois avec quelle rapidité L’Equipe publie le communiqué d’un groupe de supporters qui reprend les thèses du journal L’Equipe avant les échéances décisives de l’OL… »

Le club s’inquiète du communiqué des Bad Gones

Seconde lame en début de soirée : le fameux communiqué officiel pour « s’inquiéter » du communiqué et des actions menés par le groupe de supporters du Kop Virage Nord. L’OL déplore un message « maladroit » :
« Le club souhaite que ces actions ne perturbent pas les joueurs qui, après le succès obtenu à Metz ce week-end, ont su prouver que leur appétit pour la victoire était intact et que l’Olympique Lyonnais gardait toutes ses ambitions en championnat en restant au contact de ses concurrents directs dans la course aux places qualificatives pour la coupe d’Europe ».

Par ce message, l’OL a tenu à rappeler à ses plus fervents supporters que leurs rôles étaient de « soutenir sans réserve le club comme l’a fait Dortmund ». « Il faut laisser un peu de temps à la direction sportive dirigée par Juninho pour qu’elle aboutisse et ainsi rivaliser avec le PSG. Dès cette saison, si tout le monde est derrière l’équipe, un trophée est possible, ce qui est aussi un des objectifs de la saison. Nous avons besoin de tous les supporters pour soutenir le club et nos joueurs dans tous les rendez-vous décisifs qui nous attendent d’ici la fin de la saison ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008