OL : Lisandro Lopez se paye Jean-Michel Aulas et Rémi Garde

Pas loin de tirer sa révérence au Racing Club, l’attaquant argentin Lisandro Lopez en profite pour régler quelques comptes. Notamment avec l’OL, Rémi Garde et Jean-Michel Aulas.

Débarqué en superstar à Lyon à l’été 2009 moyennant la somme record (pour les Gones) de 24 M€, Lisandro Lopez a connu de belles années entre Rhône et Saône mais un départ bien tristounet. L’Argentin en a visiblement gardé rancune envers Jean-Michel Aulas et Rémi Garde, comme il l’a expliqué dans une interview à Identidad Racinguista.

“Après trois ans et presque 80 buts, l’entraîneur (Rémi Garde à l’époque, ndlr) décide de me faire jouer ailier gauche, avec Gomis en pointe, Lacazette à droite et Grenier ou Gourcuff à la création. Je n’étais pas d’accord. Après six mois comme ça, j’ai rendu le brassard et j’ai dit que je préférais être remplaçant que jouer à ce poste.”

“A l’été 2013, j’avais l’opportunité d’aller à la Juventus. Le président de Lyon (Jean-Michel Aulas) a refusé. A une semaine de la fin du mercato, Villas-Boas m’appelle pour jouer à Tottenham. Nous étions d’accord sur tout, et le président m’a encore fermé la porte. J’ai appris à ce moment-là que Villas-Boas avait fait une offre pour moi avec Chelsea, mais qu’on ne me l’avait jamais dit. J’étais tellement déçu que je me suis promis de ne plus jamais jouer en Europe.”

“J’ai donc appelé Ayala pour venir au Racing mais il m’a dit que Lyon demandait 6 ou 7M€. Je n’avais plus qu’un an de contrat. Lyon essayait de m’envoyer à Monaco ou à Naples. Mais comme je m’étais dit que je ne jouerais plus jamais en Europe, je suis parti au Qatar.”

R.N.

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.