OL – L’oeil de Denis Balbir : « Lyon doit recruter malgré Cherki »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité des clubs de Ligue 1. Retour sur l’extraordinaire révélation de l’OL, Rayan Cherki, brillant face au FC Nantes (4-3).

« Samedi, l’Olympique Lyonnais s’est qualifié sur la pelouse du FC Nantes (4-3) en Coupe de France. Un match marqué du seau de Rayan Cherki (16 ans), auteur de deux buts et de deux passes décisives. C’est toujours surprenant qu’un joueur aussi jeune parvienne à prendre en main le jeu de son équipe. Le jeune Cherki l’a fait avec une grande facilité. Les supporters lyonnais le connaissaient déjà, le grand public a vu à l’oeuvre un futur joueur de classe. Apparaître aussi jeune, ce n’est jamais évident. Il va falloir que Cherki gagne en physique, reste dans les clous mentalement. A mon sens, c’est bien qu’il soit géré par quelqu’un comme Rudi Garcia. Un coach sur qui on a parfois tapé mais qui ne doit pas non plus sa carrière au hasard. Je pense que c’est la bonne personne pour conduire Cherki au plus haut niveau.

Le fait que Rayan Cherki pointe le bout de son nez, c’est aussi intéressant pour l’équipe de France. Après Kylian Mbappé, on se rend compte que le vivier tricolore est toujours aussi prolifique : Camavinga à Rennes, Abi à Saint-Etienne… Cherki désormais. L’avenir des Bleus n’est pas encore assuré mais il est très rassurant quand on voit ça.

« A choisir : plutôt Toko Ekambi que Kadewere »

Maintenant l’éclosion annoncée de Cherki ne change rien à la problématique de l’OL qui, à mon sens, doit se renforcer sur le Mercato d’hiver. Lyon ne peut pas lier sa fin de saison au talent d’un jeune de 16 ans, aussi prometteur soit-il. Je comprends les demandes de Rudi Garcia. L’OL va jouer la Juve, l’OL a une remontée à assurer en Ligue 1, l’OL est toujours en course dans toutes les Coupes nationales… Rayan Cherki reste encore un jeune qui n’a brillé que sur un match et qui doit confirmer. ‘est bien de lui laisser un espace d’expression comme l’avait fait Monaco pour Mbappé avec la réussite et la plus-value que l’on sait. Maintenant, dans l’immédiat, c’est bien aussi de l’associer à des joueurs d’expérience. Même si on est dans le plaisir et dans l’envie, il faut rester lucide. Rayan Cherki ne doit pas devenir LA solution, l’homme de base de l’équipe, trop rapidement.

Actuellement, on parle beaucoup de Carl Toko Ekambi (Villarreal) et Tino Kadewere (Le Havre). On dit que les deux joueurs pourraient débarquer ensembles à l’OL. Pour Toko Ekambi (qui s’est engagé il y a quelques minutes, NDLR), je pense que c’est une bonne idée. C’est quelqu’un qui a de l’expérience en Ligue 1 et à l’étranger. Pour ce qui est du joueur du Havre, je suis plus réservé. Il y a quand même un fossé entre la course à la montée en Ligue 1 et un club qui a des ambitions de Ligue des Champions. Je vois davantage la piste Kadewere comme un pari sur l’avenir. A la place de l’OL, je préfèrerais continuer à provoquer l’éclosion de certains jeunes que d’acheter très cher deux joueurs offensifs. A choisir, je prendrais Toko Ekambi…»

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008