OL – Mercato : Aulas annonce une nouvelle catastrophe pour la L1

true

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas n’est pas très confiant en vue des transferts de joueurs au 30 juin prochain en raison de la crise sanitaire.

Jean-Michel Aulas ne décolère pas. Le président de l’OL estime toujours que la saison peut reprendre et estime à fin mai une décision finale prise sur le plan juridique. En attendant, JMA a fait ses comptes et ne semble pas enchanté par ce qu’il a découvert en pleine crise sanitaire.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

« L’impact de l’absence de revenus d’ici au 30 juin 2020 est estimé à 50 M€ environ, mais devrait toutefois être compensée à hauteur de 35 à 40 M€ par un plan d’économie de charges mis en place dès le début de la pandémie, publie l’OL sur son site officiel. Cet arrêt anticipé en France risque de fortement pénaliser les transferts des clubs français car la situation est plus mauvaise que dans les autres pays. Nos joueurs ne jouent pas et des clubs comme l’OL et le PSG vont jouer les matches européens sans être préparés. Ce sera plus dur que si nous n’avions pas arrêté. »

Aulas craint un début de Mercato blanc en L1

Au-delà de l’aspect purement sportif de cette nouvelle donne, le président de l’OL craint surtout des difficultés sur les ventes de joueurs au 30 juin. « On peut craindre des conséquences sur les ventes de joueurs au 30 juin, qu’elles ne se fassent pas, a déploré Aulas. On va se priver de ce qui était la principale ressource du football français – 800 millions d’euros l’an dernier – que sont les droits de transfert. »