OL : Milan Bisevac règle ses comptes avec Jean-Michel Aulas

S’il n’a pas quitté l’Olympique Lyonnais pour la Lazio de Rome en étant « fâché », Milan Bisevac (32 ans) ne s’est néanmoins pas privé pour balancer ses vérités dans les colonnes du Parisien / Aujourd’hui en France ce lundi.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

« Le président Aulas a eu des mots inacceptables »

Invité à s’expliquer sur son départ, le Serbe n’a pas épargné Jean-Michel Aulas : « Avant ma blessure au genou, il n’y avait aucun souci. Ensuite, j’ai beaucoup travaillé pour revenir et ça n’a pas été simple. Je n’ai pas apprécié certaines déclarations. Après le match contre Montpellier (défaite 4-2 à Gerland), j’ai eu l’impression que tout était de ma faute. Le président Aulas a eu des mots inacceptables pour moi. Je pense que je méritais un peu plus alors que je revenais d’une longue blessure », glisse l’intéressé qui est allé s’expliquer avec son boss par la suite : « On s’est expliqué et ça s’est très bien passé. Je ne garde que le positif ».

Il avait bien reçu une proposition de prolongation

Si l’OL a bien tenté de lui proposer un nouveau contrat, l’offre était – selon Milan Bisevac – un peu décevante : « Quand j’ai discuté avec le coach et le président de la Lazio, j’ai vu qu’ils étaient vraiment très chauds. Lyon m’avait proposé il y a quatre mois un contrat qui ne me plaisait pas. Le club disait qu’il comptait sur moi, mais j’ai senti qu’on n’avait pas envie de me prolonger. La Lazio s’est présentée. Je ne voulais pas rater l’occasion. »

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008