OL – Stade Brestois (3-1) : Rudi Garcia calme les ardeurs de ses joueurs

true

L’entraîneur de l’OL, Rudi Garcia, était satisfait de la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue mais a trouvé à redire sur plusieurs points.

C’est un Rudi Garcia à contre-courant qui s’est présenté devant les médias après la qualification de l’OL contre le Stade Brestois (3-1) en début de soirée. Non seulement l’entraîneur a pesté contre le but encaissé en fin de partie, alors que le score était de 2-0, mais il a également envoyé une pique à ses joueurs.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

« Nous avons marqué trois buts, c’est positif. Je me serais bien passé d’en encaisser un. L’important était d’être en demi-finales. Nous serons à un match de la possibilité d’une finale et de pouvoir remporter un trophée mais en demies, il faudra être bien meilleurs pour nous qualifier. Nous n’avons pas assez couru. C’est l’aspect motivation qui aurait pu être meilleur même si dans un match on peut faire la différence et qu’on peut gagner, il faut être un peu plus généreux dans tous les domaines. Il faut travailler par rapport à cela. Il ne faut pas attendre que ce soit un match plus important qu’un quart de finale. Nous avons eu de belles occasions. Nous aurions pu marquer plus mais trois buts c’est déjà bien. »

Garcia a également expliqué que la priorité du mercato était un attaquant, plus qu’un défenseur, même s’il aimerait évidemment avoir les deux.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001