OL : un actionnaire historique prend du recul, Aulas s’en explique

OL : Jean-Michel Aulas-Daniel Riolo, la stupide guéguerre continue

Le groupe Pathé dirigé par Jérôme Seydoux prenant du recul, Jean-Michel Aulas a expliqué les mouvements boursiers d’OL Groupe.

L’information est passée un peu inaperçue mais elle a quand même un peu fait parler. Actionnaire historique de l’Olympique Lyonnais depuis la fin des années 90, Jérôme Seydoux a revendu une partie de ses parts du club.

Lors de l’Assemblée générale de l’OL, Jean-Michel Aulas, qui a récupéré une partie des parts de Pathé, a expliqué ce recul : « C’est un geste technique. Pathé était juste en dessous du seuil de 30 % du capital qui, selon les règlements boursiers, l’aurait obligé, en cas de franchissement de ce seuil, à lancer une OPA sur le titre (…) Cela ne préjuge pas du tout de son intérêt pour OL Groupe. Leur engagement est total », a affirmé le dirigeant rhodanien dans les colonnes du Progrès.

Derrière, Jean-Michel Aulas, c’est le groupe chinois IDG fort de ses 100 M€ investis l’an passé qui s’affiche désormais au second rang dans l’actionnariat.

Arnaud Carond