OL : un dirigeant dépeint le scénario catastrophe de la vie sans C1

true

Le directeur général de l’OL, Thierry Sauvage, a confié au Parisien que son club avait les ressources pour surmonter une saison sans Champions League. Mais pas plusieurs…

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

La première place hélas réservée au PSG, merci le dopage financier, l’OM ayant six points d’avance sur le reste de la L1, il semblerait qu’il ne reste plus qu’un ticket pour la prochaine Champions League à délivrer, quasiment à mi-saison. Et l’OL n’est pas le mieux placé pour l’attraper (5e, trois points de retard sur le 3e). Le Parisien a demandé à quoi ressemblerait une saison sans C1 à son directeur général, Thierry Sauvage.

La bonne nouvelle pour les supporters lyonnais, c’est que ce ne serait pas si compliqué. Mais il ne faudrait pas que ça dure : « Quand on compare la saison dernière en Ligue des champions (2018-2019) avec celle d’avant en Ligue Europa (2017-2018), c’est un différentiel de plus de 60 M€. La Ligue de champions, ça permet de piloter le modèle plus facilement ».

« Si on loupe une saison la Ligue des champions, on peut trouver l’équilibre grâce à des ventes, grâce à des plus-values potentielles sur des joueurs. On a vraiment quoi de trouver un équilibre, contrairement à d’autres clubs. On a investi dans l’Asvel (NDLR : l’OL est entré dans 25 % du capital), on crée des événements (NDLR : concert de DJ Snake en juin 2020), on est en train de construire un écosystème. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001