OM : pour Ménès, les Marseillais ont failli être floués à Metz (1-1)

true

Alors que l’OM a obtenu un nul plutôt logique sur la pelouse du FC Metz (1-1), les Olympiens ont bien failli voir la rencontre basculer sur penalty.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

Tandis que Yohann Pelé avait déjà encaissé un but via Opa Nguette, le FC Metz a obtenu un penalty généreux dans la foulée. Heureusement pour l’OM, le gardien qui a remplacé Steve Mandanda en cours de match a réalisé une parade décisive.

Un fait de jeu décisif qui a évité une grosse injustice selon Pierre Ménès. « Alors pour moi, il n’y a pas penalty sur cette action, dans la mesure où l’attaquant lorrain saute sur le côté et vient délibérément s’empaler sur la jambe du Japonais. Cela n’a apparemment pas gêné la VAR qui a confirmé la mauvaise décision initiale de monsieur Delajod. Toujours est-il que justice a été rendue puisque l’albatros Pelé s’est détendu de tout son long pour détourner la tentative de Diallo », a écrit Ménès sur son blog.

Le consultant Canal Plus a ensuite noté le coaching gagnant de Villas-Boas qui a fait basculer la fin de rencontre. « Un tournant qui a permis aux Phocéens de rester dans le match et d’égaliser par le supersub Radonjic – qui n’en finit plus de marquer – à la réception d’un centre de Germain. Deux joueurs lancés après le repos par Villas-Boas, qui se contentera de ce nul avant la réception de Nîmes le week-end prochain. »

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014