SC Bastia – OL : Jordan Ferri raconte les incidents de l’intérieur

Le milieu de terrain de l’OL Jordan Ferri, en plein coeur des incidents survenus à Furiani dimanche entre le SC Bastia et son équipe, a donné sa version des faits.

Jordan Ferri a marqué les esprits en ne laissant pas marcher sur les pieds par les « supporters » descendus des gradins de Furiani dimanche après-midi. Le milieu de terrain de l’OL a tenu à donner sa version des faits sur les incidents en question.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

« Les agents de sécurité ont pris des coups pour nous défendre »

« Entre jeudi et dimanche, on a vécu une semaine assez mouvementée. C’est tout un club, toute une ville qui sont pointés du doigt. Mais seule une poignée de débiles est à l’origine de ça. Je n’ai pas porté plainte. J’ai juste aidé la police à arrêter les personnes concernées par cela. Tout le monde était solidaire, tout le monde venait prendre soin de l’autre, a-t-il clarifié au micro d’OL TV. Au début, on a dit qu’on ne voulait pas jouer ce match. Après le président et le coach sont venus nous parler dans le vestiaire, nous disant que c’était mieux notamment pour le retour. On a dépensé beaucoup d’énergie d’un point de vue émotionnel (…) Dimanche, on ne se voyait pas jouer. On nous a dit avec la Ligue, ci, ça. On se demande si notre sécurité ne passe pas au second plan mais on tient à féliciter les agents de sécurité qui étaient avec nous. Ils ont pris des coups pour nous défendre. »

JP