Zenith – OL (2-0) : coup tactique, arbitrage… Les vérités de Rudi Garcia

false

Battu à Saint-Pétersbourg (2-0), l’OL n’a plus son destin en main en Ligue des Champions. Face à la presse, Rudi Garcia a analysé la défaite des siens au Zénith.

Estimant que son équipe devant « faire mieux » et avait « une opportunité en or de se qualifier » face au Zénith Saint-Pétersbourg, Rudi Garcia était passablement agacé à l’issue de la défaite de l’OL en Russie (0-2) mercredi soir : « Ce qui m’a déplu, c’est qu’on a manqué de sang-froid en première période », a-t-il déploré.

Il valide son pari Denayer

En revanche, hors de question de remettre en cause son choix tactique de persister en 4-2-3-1 avec Jason Denayer au milieu : « Sur un match comme celui-ci, avec une telle importance, on avait besoin d’expérience, de rendre l’équipe plus athlétique sur les coups de pied arrêtés. Jason a été très bon. On n’a pas pêché à ce niveau-là. On prend un but à un moment où on ne doit jamais en prendre, dans les cinq dernières minutes de la première période. Ce n’est jamais bon sur le plan psychologique ».

« On fait confiance aux arbitres »

Si le premier but est entaché d’une faute d’Azmoum sur Marçal, le coach lyonnais n’a pas souhaité se cacher derrière l’arbitrage : « On fait confiance aux arbitres, ce n’est pas ça qui nous a fait perdre. On se devait de garder la main », pestait-il. Pour se qualifier, l’OL devra faire un résultat contre le RB Leipzig dans quinze jours au Groupama Stadium … En espérant que, dans le même temps, le Zenith Saint-Pétersbourg ne fera pas aussi bien contre le Benfica Lisbonne, déjà éliminé de la compétition.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008