Zenith – OL (2-0) : vilain match, politique du club… Pierre Ménès tire à vue !

true

L’OL battu sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg (0-2), c’est l’essence même de la politique du club qui est à revoir pour Pierre Ménès.

Pierre Ménès ne s’est pas franchement régalé en voyant l’OL mercredi soir sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg (défaite 2-0). Sur son blog, le consultant de Canal+ a sanctionné le « vilain match » des hommes de Rudi Garcia.« On savait Lyon handicapé par les absences de Mendes, Aouar et surtout de Depay, mais on était en droit d’espérer que les Rhodaniens auraient ce supplément d’âme qui peut faire la différence dans ces rencontres décisives de Ligue des Champions. Il n’en a rien été ».

Depay manquait, Marcelo taclé

Orphelin du talent de Memphis Depay, l’OL manquait « totalement de créativité, de changement de rythme » selon lui. « Pendant 90 minutes, les Lyonnais ont fait des centres. Mais comme il n’y en a pas eu un de potable, le gardien et la défense russes se sont régalés. Et Marcelo a fait le reste en n’étant absolument pas au marquage sur le premier but puis en déviant une frappe dans son but sur le second », a-t-il lâché, lapidaire.

« Les 300 M€ de budget ne se voient pas sur le terrain »

Pierre Ménès s’en est notamment pris à la politique de recrutement de l’OL : « C’est quand même étonnant de voir le niveau de jeu de cette équipe (…) L’Olympique Lyonnais a plus de 300 millions d’euros de budget, mais on ne peut pas dire que ces millions se voient sur le terrain. Cette équipe est beaucoup trop jeune, elle manque de joueurs d’expérience, ou du moins de joueurs avec de la personnalité, de la niac », déplore-t-il, constatant malgré tout que l’OL a encore ses chances de huitièmes de finale même s’il faudra battre Leipzig pour rêver : « Il faut espérer que Memphis soit de retour d’ici là, et en pleine possession de ses moyens ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008