ASSE : un vieux dossier encombrant refait surface

Oswaldo Piazza a fait les beaux jours de l’ASSE. Grand défenseur central du club ligérien, le joueur argentin s’est longuement livré dans les colonnes de L’Équipe ce dimanche et a raconté quelques anecdotes croustillantes, notamment sur son départ déchirant de Saint-Étienne, où il n’a plus mis les pieds depuis dix ans… « J’étais venu pour servir de caution à Bernard Caïazzo, qui venait de reprendre le club, se souvient-il ce dimanche. J’étais l’ambassadeur des Verts dans toute la France et leur recruteur en Argentine. Mais je gênais Élie Baup (alors entraîneur), un être compliqué. Il a voulu m’écarter. J’ai fini par être licencié pour faute grave ».

Aujourd’hui, ce père de deux filles nées à Saint-Étienne retourne sans rancoeur dans le Chaudron mais Elie Baup a tenu à ne pas se laisser faire par ses dires. Joint par nos confrères, l’ancien entraîneur des Verts assure « n’avoir jamais eu cette prétention, ni ce pouvoir à l’ASSE. C’est beaucoup m’en donner que de penser que je suis à l’origine de son départ. Si je pouvais faire l’équipe et donner mon avis sur le recrutement, c’était déjà bien. Demandez plutôt au directeur sportif de l’époque… Entre Damien Comolli, Omar Da Fonseca, Bernard Caïazzo, il y en avait plein à ce moment-là qui se succédaient et décidaient ». Étrangement, ce dossier semble resurgir au moment où l’ASSE se rend au stade Vélodrome, ancien fief d’Elie Baup…

Vous êtes un amoureux du ballon rond, et vous voulez être au courant de tout ce qui se passe (avant tout le monde) sur la planète foot, surfez sur But ! Football Club depuis vos mobiles.

Retrouvez également nos journaux sur notre boutique. Le paiement est totalement sécurisé. Vous n’avez plus qu’à surfer et cliquer sur le lien suivant pour But ! Saint-Etienne : ICI.