par Raphaël Nouet

Discipline : Rudi Garcia (OM) prend deux matches

Expulsé à Troyes dimanche dernier pour contestations, l'entraîneur de l'OM, Rudi Garcia, suivra les deux matches suivant la réception de Lille des tribunes.

Furieux que l'arbitre n'ait pas sifflé un pénalty flagrant pour son équipe suite à une grosse faute d'un Troyen sur Florian Thauvin, Rudi Garcia a été expulsé dimanche dernier. Et vient d'écoper de deux matches de suspension par la commission de discipline de la LFP. Le technicien suivra donc le déplacement à Angers et la réception de Nice des tribunes. Egalement expulsé lors de Troyes-OM (2-3), l'entraîneur de l'ESTAC, Jean-Louis Garcia, a lui aussi écopé de deux matches mais un de sursis.

LIGUE 1 CONFORAMA

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 24 avril 2018 à 0h00.Alassane Plea (OGC Nice), Marcus Coco (EA Guingamp), Martin Braithwaite (Girondins de Bordeaux)

31e journée : RC Strasbourg – FC Metz du 1er avril 2018Comportement des joueurs Anthony Gonçalves (RC Strasbourg), Moussa Niakhaté et Renaud Cohade (FC Metz) pendant la rencontreConsidérant la demande des clubs de reporter l’audition de leurs joueurs prévue le 19 avril, la Commission la reporte au jeudi 3 mai 2018.

33e journée : ESTAC Troyes – Olympique de Marseille du 15 avril 2018Comportement de M. Luis de Sousa, directeur sportif de l’ESTAC TroyesLa Commission le convoque pour la séance du jeudi 3 mai 2018.

33e journée : ESTAC Troyes – Olympique de Marseille du 15 avril 2018Exclusion de M. Rudi Garcia, entraîneur de l’Olympique de MarseilleDeux matchs de suspension avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 24 avril 2018 à 0h00.

33e journée : ESTAC Troyes – Olympique de Marseille du 15 avril 2018Exclusion de M. Jean-Louis Garcia, entraîneur de l’ESTAC TroyesDeux matchs de suspension dont un avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 24 avril 2018 à 0h00.