FC Nantes – OM (0-0) : Pierre Ménès dénonce le néant marseillais, Villas-Boas s’en contente

OM – Mercato : Ben Arfa ou Menez pour remplacer Thauvin, Marseille dit non !

Si l’Olympique de Marseille a réalisé une partie très pauvre sur la pelouse du FC Nantes (0-0), cela n’émeut pas l’entraîneur phocéen André Villas-Boas.

Incapable de trouver le chemin des filets pour la deuxième fois consécutive, l’OM a ramené un point de son déplacement à Nantes (0-0). Sur Twitter, à chaud après la rencontre, Pierre Ménès a tiré la sonnette d’alarme : « Sans un grand Steve Mandanda, l’OM aurait perdu face à une équipe de Nantes qui a tout donné. Le bilan olympien reste désastreux. Pas d’envie, de physique, quant à la technique, n’en parlons même pas… »

Villas-Boas : « Content de l’effort des gars »

Une analyse que ne partage pas le coach de l’OM, André Villas-Boas, pas mécontent de la prestation de ses siens : « On était bien en première mi-temps. On a bien défendu et on s’est créé plusieurs opportunités. On a manqué la dernière passe mais je pense qu’on aurait pu gagner la première période. Après la 60e minute, le match a changé. Nantes était au top dans son jeu. Ils se sont créés plusieurs opportunités et Steve a sauvé le point pour nous. Je suis content de l’effort des gars. Evidemment, on veut la victoire. On n’était pas venu pour prendre un point mais dans les conditions où le match s’est fini, ce n’est pas un mauvais résultat ».

… Agacé quand même pour le penalty

Ce qu’AVB n’a pas aimé en revanche, c’est la gestion du penalty : « J’ai dit aux gars : « c’est la première et la dernière fois que ça se passe ». Je l’ai dit à la mi-temps. Parce qu’on a Dim pour faire les penalties, on a bien travaillé les penalties pendant toute la pré-saison. Évidemment, c’est dur ce qu’il s’est passé. Évidemment, il y avait une intention positive. Quand je me tourne vers le banc, Ricardo me dit que Dario va tirer… Je suis énervé. C’est un joueur qui n’a pas tiré de penalty, c’est inacceptable. Normalement, Dario les tire bien, aujourd’hui, non. »

Relancé sur le Mercato olympien, le « Special Two » a annoncé qu’il ne fallait pas s’attendre à une révolution pour autant : « Le groupe doit plus ou moins rester comme il est. Je ne pense pas qu’il y aura de grands changements. Florian Thauvin ? Avec la fermeture du marché anglais, je ne pense pas que d’autres clubs ont la capacité de l’acheter ».

Arnaud Carond