OL, OM : Jean-Michel Aulas perd la mémoire, pas André-Pierre Gignac

L’été dernier, Andre-Pierre Gignac avait quitté l’Olympique de Marseille pour rejoindre Monterrey et le championnat mexicain. Un dirigeant avait pourtant tenté de l’en empêcher…

Ce dirigeant, du moins si l’on en croit l’attaquant André-Pierre Gignac, ce serait le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas. Et si APG donne aujourd’hui cette information, c’est qu’il a moyennement apprécié l’un des derniers tweets du Boss de l’OL, lorsque ce dernier écrivait sur son compte officiel : « je suis convaincu que l’EDF ne peut pas se passer de nos Lyonnais :c’est mieux que les exotiques. » Les exotiques en question, Gignac l’a pris pour lui. Et dans un entretien accordé à France-Football, il a tenu à répondre.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

« Quand Aulas ne pouvait pas avoir mon agent, il m’envoyait des messages qui étaient des romans »

Rien de méchant, bien au contraire. Mais une certaine mémoire qui, visiblement, fait parfois défaut à Jean-Michel Aulas. Extrait : « L’OL m’a fait une cour pas possible l’été dernier. Ce n’était même pas une cour, parfois c’était du harcèlement ! Quand Aulas ne pouvait pas avoir mon agent, il m’envoyait des messages qui étaient des romans. » Avant de poursuivre : « Je tiens à rassurer Jean-Michel Aulas : le Mexique est un grand pays de football, peut-être même plus compétitif et plus puissant que la France. Le championnat mexicain n’a rien à envier à la Ligue 1. » 

L.Tercier

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!