OM : ces deux cas qui pourraient assombrir l’horizon de Villas-Boas

OM : un sursis de quelques mois minimum pour Zubizarreta ?

Ancien Minot, Jean-Charles De Bono constate que l’OM d’André Villas-Boas repose en grande partie sur le talent de deux joueurs.

Deux êtres vous manquent et tout est dépeuplé ? C’est la théorie défendue par Jean-Charles De Bono sur DFM. L’ancien Minot a commenté les trois victoires d’affilée, dont la dernière dimanche à Monaco (4-3), ayant replacé l’OM au pied du podium. Pour lui, cette équipe a de la gueule mais elle dépend trop de deux joueurs.

« Pour moi il y a deux inquiétudes. La première est que Mandanda et Benedetto ont fait le boulot depuis le début, mais s’il leur arrive quelque chose… Qui va être buteur comme l’est actuellement Benedetto ? Car il nous a habitué à marquer des buts à chaque rencontre. Pareil pour Mandanda, s’il a un coup de mou et qu’on est un peu dominé, est-ce que l’OM sera capable de conserver un résultat ? »

« Et la seconde inquiétude est sur les côtés. L’effectif n’est pas très riche. On n’a pas la coupe d’Europe donc on est un peu plus rassuré au niveau de la fatigue. Mais si ces joueurs en pleine bourre se retrouvent blessés ou en méforme, je me demande comment on va pouvoir arranger la situation. »

R.N.