OM – Disparition Michel Hidalgo : le très bel hommage de Bernard Tapie

true

Ancien président de l’OM, Bernard Tapie, est revenu sur le décès de Michel Hidalgo, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France.

Deux ans après avoir quitté l’équipe de France, et son poste de sélectionneur, Michel Hidalgo était revenu dans l’univers du football national. Direction l’OM, avec celui qui venait tout juste de prendre la présidence du club phocéen : Bernard Tapie. Nous étions alors en 1986 et Michel Hidalgo allait rester de longues années au sein du club olympien.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

C’est en toute logique un Bernard Tapie ému qui a réagi au décès de l’ancien sélectionneur. Des propos accordés à France Bleu. « Il n’était pas entraîneur chez moi, il était beaucoup plus. Je ne m’étais pas trompé à l’époque. Quand il a fallu choisir mon entraîneur, il est le premier à qui j’ai pensé. Il a quitté les fonctions qu’il avait, pour venir vivre courageusement une aventure qu’il n’a pas regretté. Il avait la crédibilité, le talent, et la gentillesse. Ce n’était pas un prétentieux, il était rigoureux mais tolérant avec tout le monde. Il nous a beaucoup aidé. »

L’épisode rocambolesque Maradona

Et Tapie de revenir sur le fameux épisode Maradona, lorsque l’Argentin avait failli signer à l’OM. « « Il n’a fait qu’une seule bêtise, et il ne m’en voudra pas de le dire. Pour réussir à faire venir Maradona, je m’y étais pris avec beaucoup de malice pour approcher le président de Naples et Maradona lui-même. On s’est vu en cachette trois ou quatre fois. Quand Michel Hidalgo l’a su, il n’a pas pu s’empêcher de le dire, et ça a tout fait capoter. C’était un homme qui ne supportait pas ce qui était borderline. »