OM : Eyraud téléguidé par McCourt pour la recette de Trélissac ?
par Bastien Aubert

OM : Eyraud téléguidé par McCourt pour la recette de Trélissac ?

En décidant de garder sa part de recette de la Coupe de France à Trélissac (1-1, 4 tab 2), Jacques-Henri Eyraud, le patron de l'OM, a-t-il obéi aux ordres ?

Jacques-Henri Eyraud croyait sans doute bien faire. En décidant de garder sa part de la recette du 32e de finale de la Coupe de France à Trélissac (1-1, 4 tab 2), le président de l’OM a pourtant eu tout faux aux yeux des donneurs de leçon.

Le maire de Trélissac a ainsi allumé l’OM suite à cet événement qui prend désormais un tournant politique. « L’attitude des dirigeants de l’OM est tout simplement pitoyable », a notamment fustigé Francis Colbac dans un communiqué incendiaire.

Trélissac a proposé à l’OM de « reverser sa part de recette au District de Football de la Dordogne, organisme géré par des bénévoles », histoire de passer l’éponge. Le club phocéen n’a pas donné suite. Mais finalement, d’où vient la décision originelle de garder l’argent ?

Le DG de l’OM ne connaissait pas l’usage !

Selon La Provence, le directeur général Laurent Colette ne connaissait pas l'usage, mais il a contacté Jacques-Henri Eyraud pour savoir la marche à suivre. C'est ce dernier qui lui a dit de la conserver... sans doute téléguidé par l’envie de se faire bien voir par Frank McCourt. « Eyraud est obligé de compter chaque euro, surveillé de près par l’actionnaire », glisse L’Équipe dans son édition du jour.