OM : le vestiaire craint un revirement pour l’avenir de Villas-Boas

true

Si André Villas-Boas semble avoir décidé de rester à l’OM la saison prochaine, le technicien portugais fait toujours douter une partie de son vestiaire.

André Villas-Boas s’est exprimé ce samedi. L’entraîneur, contrairement à la majorité de ses sorties médiatiques, n’a pas évoqué sa situation personnelle vis-à-vis de son club, mais plutôt du FC Porto. Interrogé par les médias portugais, AVB a semblé écarter l’hypothèse de coacher les Dragons sur le court terme.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

« Ce n’est pas impossible. En tout cas, ce n’est pas par manque de propositions de Pinto Da Costa, a confié l’entraîneur âgé de 42 ans. Si on prend en compte les quatre ans au cours desquels je me vois encore entraîner, il y a une année à Marseille, puis une expérience plus exotique au Brésil ou au Japon. (Un retour à Porto) sera difficile. » 

Si l’on en croit ses propos, Villas-Boas ne se projette pas vraiment à l’OM. Peu rassuré par le projet sportif, échaudé par le départ d’Andoni Zubizarreta et en froid avec le président Jacques-Henri Eyraud, le Portugais a failli quitter le club phocéen début mai. Il s’est ravisé depuis mais a refusé pour l’instant la proposition de prolongation de ses dirigeants, deux saisons, jusqu’en 2023, plus une en option.

« Certains s’inquiètent encore d’un possible revirement »

Fin juin, l’OM connaîtra la décision de la chambre de jugement de l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l’UEFA, dans le cadre du fair-play financier. À peu près au même moment, le 26 juin, les Olympiens reprendront l’entraînement pour préparer la saison prochaine. Les joueurs, dans leur majorité, sont très heureux qu’AVB reste. « Mais certains s’inquiètent encore d’un possible revirement, glisse L’Équipe ce dimanche. Ses propos devraient les rassurer sur le court terme. »