OM : Maxime Lopez lève le voile sur sa relation avec Rudi Garcia

OM : Maxime Lopez lève le voile sur sa relation avec Rudi Garcia

A l’occasion d’un entretien à Foot Mercato, Maxime Lopez a confessé toute l’admiration qu’il avait pour son entraîneur à l’OM Rudi Garcia.

Lancé dans le grand bain quelques semaines seulement avant que ne démarre le Champion’s Project de Frank McCourt à l’OM, Maxime Lopez (21 ans) s’est rapidement imposé, avec son grand ami Boubacar Kamara, comme l’image de marque des Minots formé au club.

« Les petits me prennent comme référence »

Dans un entretien à Foot Mercato, le milieu de terrain olympien est revenu sur son statut particulier : « Je me rends compte de l’image que je peux véhiculer à Marseille. J’ai mon père qui est éducateur dans un club de quartier, le Burel FC. C’est là où j’ai commencé. Il me raconte que les petits me prennent comme référence. Quand ils parlent de l’OM, ils disent : « Moi, je joue au Burel. Maxime Lopez est passé par là ». J’ai conscience que je suis un exemple pour ces petits ».

Maxime Lopez a aussi conscience d’être une anomalie à l’OM : « C’est un peu ce qu’il a manqué sur les quinze dernières années à Marseille. Il y a trop peu de joueurs qui sont sortis du centre de formation. Ce serait un rêve de jouer un jour avec plusieurs joueurs issus de la formation ».

« Garcia ? Il a toujours été honnête avec moi »

Invité à s’exprimer sur la relation qu’il entretient avec Rudi Garcia, un coach qui lui a donné sa confiance mais l’a aussi envoyé sur le banc, le jeuine Marseillais l’assure : elle est « très bonne ». « Au début, on a dit qu’on avait un peu une relation père-fils. J’étais l’un des plus jeunes du groupe avec Bouba (Kamara). Il a toujours été honnête avec moi. Quand j’avais eu un petit coup de moins bien la saison dernière, il m’avait dit que j’allais être un peu sur le banc mais que je serai toujours concerné par les matches. C’est ce qui s’est passé. Il m’avait dit qu’il me redonnerait les clés du jeu quand ça irait mieux et c’est ce qu’il a fait. Il a toujours été honnête avec moi », poursuit-il avec un profond respect pour Garcia, ses causeries mais également ses connaissances tactiques très pointues.


Arnaud Carond