OM : McCourt a remis au pot, pour mieux reprendre les rênes du club ? 

true

La DNCG a indiqué ne prendre aucune mesure à l’égard de l’OM, qui a encore renfloué les caisses du club avec sa fortune personnelle. Que faut-il en conclure ?

L’OM ne va pas si mal. Sanctionné par l’UEFA via le fair-play financier le mois dernier, le club phocéen vient de passer devant la DNCG sans se faire retoquer, ce qui n’empêche pas les comptes d’être dans le rouge vif, avec un déficit pour la quatrième année d’affilée (il avoisinerait les 100 millions). 

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

Selon La Provence, Frank McCourt a décidé de financer une nouvelle fois le déficit, comme lors de chaque passage devant la DNCG. Cette manœuvre a été suffisamment convaincante pour séduire l’instance présidée par Jean-Marc Mickeler. En parallèle, une banque d’affaires devrait se manifester prochainement pour intervenir dans le projet de rachat fomenté par le duo Mohamed Ayachi-Mourad Boudjellal. 

« Il n’y a pas de discussions entre les deux parties »

Que faut-il comprendre de toutes ces coulisses ? McCourt s’est-il offert un baroud d’honneur avant son grand départ ? Possible, même si ce ne serait pas tout à fait la tendance. Fabrice Lamperti a assuré dans un récent live que l’homme d’affaires américain n’avait aucune envie de vendre l’OM ! « Il n’y a pas de discussions entre les deux parties, on peut le dire clairement, a glissé le journaliste de La Provence sur Azur TV. L’intérêt existe, mais il n’y a pas de négociations exclusives dans ce dossier comme c’était le cas lors de l’arrivée de McCourt à l’été 2016. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013