OM – Mercato : 40 M€ pour un attaquant, 4 possibilités

OM – Mercato : cette coutume française qui agace Andoni Zubizarreta

Selon L’Equipe, l’OM aurait budgété 30 à 40 M€ pour recruter un grand buteur cet été. Voici les pistes vers lesquelles les dirigeants phocéens peuvent s’orienter.

Dans l’édition du jour de L’Equipe, on peut lire : “L’OM veut mettre le paquet sur un autre attaquant (que Gomis), un poste prioritaire et budgétisé. Entre 30 et 40 M€ sont évoqués en interne pour arracher une pointure. A ces tarifs-là, il va être difficile de convaincre un top buteur mais cette somme devrait quand même permettre à Marseille de se faire plaisir”. Pas de Suarez, de Lewandowski ou de Ronaldo, on l’aura compris, mais la liste des buteurs valant moins de 40 M€ reste tout de même très intéressante. Voici quatre catégories à explorer.

De la star, évidemment !

Pour remplir le Vélodrome, il faut faire rêver les supporters. Et on n’attire pas ces derniers avec Robert Beric (au hasard…). Recruter une star, c’est s’assurer un paquet de buts, des gradins pleins et une concurrence prévenue que le “Champions Project”, c’est du sérieux. Selon le site Transfermarkt, Alvaro Morata (Real Madrid) et Alexandre Lacazette (OL) valent, en théorie, 40 M€. Mais l’Espagnol semble plutôt en partance pour l’Angleterre (son prix devrait s’envoler) et le second pour l’Espagne (Jean-Michel Aulas espère jusqu’à 70 M€).

Dernièrement, Diego Costa (Chelsea) a fait part de son intérêt pour la L1. Seulement, sa cote est à 50 M€, de même que celle de Mauro Icardi (Inter Milan), l’un des attaquants avec le meilleur ratio tirs/buts de la planète. Edin Dzeko (Roma) et Mario Mandzukic (Juventus), qui présentent le même profil et dont les noms circulent à Marseille depuis plusieurs semaines, sont coté à 18 M€. Somme qui, avec le jeu de la surenchère, pourrait gonfler jusqu’à 30 M€.

De l’espoir, en pensant à la revente

Il existe plusieurs buteurs prolifiques très jeunes actuellement. On ne parle pas de Kylian Mbappé (19 ans, AS Monaco), dont le départ cet été pourrait se négocier aux alentours des 80 M€. Mais la pépite de Porto André Silva (21 ans) est cotée à 18 M€ (même si son prix augmentera au fil des négociations). Les plus grands clubs du continent le suivent mais, pour sa carrière, passer par la L1 et l’OM constituerait une étape intermédiaire moins risquée que de rejoindre directement le gratin. Le Polonais Arkadiusz Milik (23 ans) a réussi une très belle première partie de saison à Naples, faisant oublier Higuain, avant de se faire les croisés.

Il en coûterait 20 M€ pour le recruter, soit autant que pour la pépite de Schalke 04 Breel Embolo (20 ans). L’ancien joueur de Bâle se remet également d’une grosse blessure (fracture de la cheville) mais son talent ne fait aucun doute. Sinon, pourquoi ne pas tenter Moussa Dembélé, nouveau héros du Celtic Glasgow, formé au PSG ? La cote de l’attaquant est fixée à 10 M€… On peut également mentionner Andrea Belotti, âgé de 23 ans et meilleur buteur de Serie A avec le Torino. Son transfert devrait se négocier à partir de 30 M€.

Tous ces joueurs ont l’avantage de pouvoir constituer une source de revenus non négligeable en cas de revente après plusieurs belles saisons sous le maillot blanc.

Du neuf avec du vieux

Vendu il y a un an seulement à Chelsea pour plus de 35 M€, Michy Batshuayi ne joue que très rarement à Londres. Il vaudrait aujourd’hui 25 M€ et a l’avantage de connaître la maison tout en ayant déjà fait ses preuves en L1. La Ligue 1, Olivier Giroud (Arsenal), Anthony Modeste (Cologne) et Anthony Martial (MU) la connaissent bien. Le premier, très critiqué chez les “Gunners”, pèse 25 M€ mais son rendement est assez incertain.

Tout le contraire de Modeste, véritable star en Bundesliga, dont il est le vice-meilleur buteur (22 réalisation). Enfin, Martial est en échec à MU après une première bonne saison. Il faudrait lâcher 30 M€ pour le faire revenir en France mais son talent et sa jeunesse constituent une assurance tous risques. Parmi les joueurs à la relance, peut-être l’OM songera-t-il à Carlos Bacca (AC Milan, 20 M€), Paco Alcacer (Barça, 25 M€) ou Wilfried Bony (Manchester City, 18 M€).

Un pari

Ce n’est pas parce qu’on a de l’argent qu’il faut le dilapider. Les dirigeants marseillais pourraient imiter leurs homologues portugais ou espagnols, qui savent si bien puiser dans le formidable vivier sud-américain. Ainsi, Lucas Alario de River Plate possède une clause fixant son prix à 18 M€. Dario Benedetto (Boca Juniors) n’est qu’à 5 M€, de même que son coéquipier Walter Bou. L’adaptation de ces jeunes attaquants à un championnat aussi rugueux que la L1 est une inconnue mais la possibilité de tomber sur le nouveau Carlos Bianchi vaut peut-être le coût.

R.N.

TÉLÉCHARGEZ VOTRE APPLICATION BUT! FOOTBALL CLUB.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play