OM – Mercato : Le mal est profond, on reparle même de Brandao…

Confrontés à de sérieux problèmes offensifs, supporters et spécialistes de l’Olympique de Marseille préfèrent se souvenir des anciens attaquants qui marquaient des buts. Y compris le Brésilien Brandao.

Probable, si on lui en parle, que la référence le fasse sourire. Et pourtant. Moqué des années durant, que ce soit à Marseille, Saint-Etienne où encore Bastia, pour sa propension à louper des buts qu’on qualifiait souvent de « tout faits », le Brésilien Brandao avait au moins deux mérites : il pesait sur les défenses adverses et finissait chaque saison avec des stats honorables.

Et ce ne sont pas les supporters de l’ASSE qui diront le contraire, Brandao ayant même marqué le but victorieux en finale de la Coupe de la Ligue 2013, unique trophée des Verts au cours des trente dernières années.

A Marseille, devant les ratés innombrables de Kostas Mitroglou et de Valère Germain, on se souvient désormais de Brandao. Et pas n’importe qui, en l’occurrence. Pour le compte du site de supporters marseillais, Le Phocéen, l’ancien défenseur Bernard Bosquier, y va lui-aussi de sa séquence nostalgie.

« Il faut clairement changer quelque chose devant. On rigolait de Brandao à l’époque, mais je ne cracherais pas dessus aujourd’hui. Il faut un gars qui bouge devant, qui offre des solutions et qui soit aussi capable de faire jouer les autres en remisant. »

Brandao, aujourd’hui retourné au Brésil, a pris sa retraite. Il faudra donc parler de lui au passé, uniquement.

L.T.