OM – Mercato : le projet Aldridge est limpide, un agent l’explique

true

Selon l’agent Yvan Le Mée, Paul Aldridge ne rejoint pas la direction de l’OM pour se mêler du recrutement mais seulement pour faciliter des ventes.

Alors que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 affichent un déficit cumulé de 150 M€, l’Olympique de Marseille pèse pour près des deux tiers du chiffre global avec des pertes annoncées à 91,5 M€ sur l’exercice 2018-2019. Une situation qui explique en partie les difficultés de l’OM sur les deux derniers marchés des transferts.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

Agent de joueur proche de l’OM, Yvan Le Mée s’est confié à « Foot01 ». Il s’est notamment montré très alarmiste au niveau de l’état des finances olympiennes sur la saison en cours : « Marseille est plus que dans le rouge au niveau économique », a-t-il glissé, parlant de l’arrivée de l’anglais Paul Aldridge comme « une goutte d’eau dans un océan ».

« Je ne pense pas qu’il vient pour se mêler de la direction sportive »

Pour lui, le dirigeant britannique n’empiètera pas sur les plates-bandes d’André Villas-Boas et Andoni Zubizarreta concernant le recrutement, se focalisant sur un autre projet. « Aujourd’hui, la direction a tout simplement pris ce consultant extérieur pour faire de la vente de joueurs sur le marché anglais (…) Le marché numéro un, celui où il y a le plus d’argent, c’est l’Angleterre. Aldridge, c’est un Anglais qui connaît bien les clubs de PL. Donc avec lui, ce sera certainement plus facile de trouver un club à des joueurs afin de combler le bilan financier qui est de 80 M€. Aldridge, c’est plutôt une arme supplémentaire, s’il n’intervient que sur les ventes du marché anglais. Je ne pense pas qu’il vient pour se mêler de la direction sportive ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008