OM : Mercato, Merano, podium… Steve Mandanda lâche ses vérités crues

Le gardien de l’OM Steve Mandanda (34 ans) a fait un premier bilan de la saison dans La Provence. En revenant sur des mois compliqués au niveau personnel.

Le podium est-il un objectif viable pour l’OM cette saison ? 

« Le podium ? Ça va être compliqué, mais à Marseille, on doit être ambitieux et donner le maximum pour que le club soit le plus haut possible. L’OM avec son stade, ses supporters, son histoire doit être en haut. L’an dernier, nous avons failli, nous devons donc avoir des objectifs élevés, mais ce sera dur. Le groupe est de qualité mais réduit, il faudra du caractère, de la solidarité.

Comment juger les recrues du mercato estival de l’OM ? 

Benedetto sait jouer avec la pression. Il vient d’un club où les supporters st aussi passionnés que les nôtres, il est bon techniquement, quand il décroche, il nous fait du bien, et là où il est intéressant, c’est qu’après, il propose et il est à la finition. Alvaro a beaucoup d’expérience, une grinta naturelle. C’est un leader. On sent qu’il veut toujours pousser tout le monde, aller de l’avant, être positif, prendre la parole. C’est un superbe joueur, dur sur l’homme, avec une belle relance. Il nous fait du bien.

Mandanda a-t-il passé l’éponge de la saison dernière ?

Je suis humain, sur 12 saisons à l’OM, c’est la première où je suis vraiment passé à travers. Ça peut arriver. L’essentiel est d’en prendre conscience et de relever la tête. On a fait une fixation mais je n’avais pas 15 kg en trop. Ce n’est pas ça qui a fait que je n’étais pas performant. Chez un joueur de foot, ce qui compte, c’est la tête et je n’avais pas la fraîcheur mentale nécessaire pour faire les efforts et être là. J’ai pu être vexé, touché par certaines critiques, certaines remarques, mais en aucun cas, je ne suis revenu avec de la haine. »

Bastien Aubert