OM – Mercato : Niang (Rennes) pourrait vivre la même mésaventure que son meilleur ennemi

true

Comme un clin d’oeil du destin, M’Baye Niang (Stade Rennais) pourrait vivre le même transfert au forceps à l’OM que son « ennemi » nantais Valentin Rongier.

Le destin peut parfois être très surprenant et « L’Equipe » ne manque pas de le rappeler dans son édition du jour. Il y a un peu moins de deux ans, à l’issue d’un derby opposant le FC Nantes et le Stade Rennais, M’Baye Niang chambrait son « petit poussin » Valentin Rongier, donnant lieu à une drôle de passe d’armes sur les réseaux sociaux. Presque deux ans plus tard, les deux hommes pourraient se retrouver sous le même maillot, celui de l’OM, à l’issue d’un feuilleton de Mercato très similaire.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

En effet, en septembre dernier, Valentin Rongier signait à l’OM en tant que joker médical. Un deal qui n’avait pu se formaliser dans les temps avant la fermeture du marché des transferts du fait de la difficulté pour Waldemar Kita et Jacques-Henri Eyraud à s’entendre sur les modalités (transfert à 13 M€ + bonus).

Parce que l’Olympique de Marseille n’a pas plus de moyens que l’an passé et parce que l’UEFA veille au grain par le biais de son fair-play financier, il est possible que le dossier Niang, initié par Andoni Zubizarreta et repris par Jacques-Henri Eyraud, traine aussi en longueur jusqu’à la toute fin du Mercato estival. Rennes n’ayant aucune intention de rendre les armes à moins de 20 M€ et la famille Pinault n’appréciant pas de discuter avec l’OM, cela promet une belle empoignade.