OM, Stade Rennais – Mercato : Niang, un appât de McCourt pour Villas-Boas ?

true

L’entraîneur portugais aurait accepté de continuer à l’OM en échange de la promesse de son actionnaire d’un effort sur le recrutement.

Les appels du pied répétés de Mbaye Niang à l’attention de l’Olympique de Marseille ne peuvent pas déboucher sur rien du tout. L’attaquant du Stade Rennais intéresse les Phocéens, et ce depuis plusieurs mois déjà. Seulement, leurs finances dans le rouge devraient leur interdire un transfert de 15 M€. A moins que, comme le suggère Le Phocéen, Frank McCourt ait réussi à convaincre André Villas-Boas de rester en lui faisant miroiter l’arrivée de Niang.

« Le Portugais n’a pas pris sa décision sur un coup de tête et pour sa seule relation avec ses joueurs. Il souhaitait aussi des garanties sur la capacité de l’OM et de Frank McCourt à lui offrir un effectif digne de ce nom pour disputer décemment la Champions League. La perspective de voir le club capable d’exister sur une opération telle que Niang a certainement fini de le convaincre. Avec ses finances dans le rouge, il est pourtant difficile d’imaginer l’OM s’offrir un attaquant de tout premier plan estimé entre 15 et 20 M€, mais Frank McCourt semble prêt à faire l’effort. »

« Comment ? On peut s’appuyer sur l’exemple du transfert de Valentin Rongier début septembre. Déjà, on se souvient de la volonté farouche du Nantais de signer à Marseille, quitte à accepter un salaire qui aurait pu être supérieur ailleurs. C’est le cas de Niang qui l’a clairement exprimé. On sait aussi que l’OM peut effectuer ce transfert avec un paiement différé, une astuce comptable qui lui permet de rester dans les clous de la DNCG. Tout comme le système d’une option d’achat automatique, retardant le paiement de plusieurs mois. »