OM : Mercato, Villas-Boas, Eyraud, rachat… de nouvelles révélations explosives !

true

Dans un long papier, Libération donne de nouvelles révélations sur les coulisses de ce qui s’est réellement passé à l’OM ces dernières semaines.

C’était presque trop beau. Depuis ce matin, on constatait que l’OM n’avait pas spécialement été secoué ces derniers jours par d’éventuelles informations qui auraient pu de nouveau mettre le feu aux poudres. La Provence explique simplement dans son édition du jour qu’Olivier Pickeu est bel et bien le favori pour remplacer Andoni Zubizarreta mais que trois autres candidats seraient en lice.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

En parallèle, Libération lâche la bombe. Dans un papier qui regorge d’anecdotes en tout genre, Grégory Scheider distille des révélations qui sentent le souffre concernant le coulisses de ces dernières semaines. On apprend par exemple que si André Villas-Boas est resté, c’est qu’« il n’y avait pas de véritables opportunités de trouver un nouveau poste et il ne comptait pas non plus s’asseoir sur sa dernière année de contrat et celle de ses six adjoints qu’il a fait venir avec lui en France. » 

Le vestiaire de l’OM opposé à McCourt ?

La direction penserait que ce ne serait pas AVB qui tient le premier rôle, mais ses joueurs cadres, auquel un proche du groupe prête l’intention « d’une sorte de vendetta » contre Rudi Garcia. Ce n’est pas tout. « L’opposition entre Villas-Boas et Eyraud serait une manière de leurre médiatique, explique le média. C’est en fait une divergence de vues entre les joueurs et l’actionnaire américain, dont Eyraud déroule la feuille de route, qui dessine le paysage marseillais. »

Par ailleurs, il y aurait la certitude – actée par la direction – que les joueurs de l’OM qui partiront n’ont aucune chance d’être remplacés par joueurs d’égale valeur, mesures d’économie obligent ! Dernière révélation et non des moindres car elle dessine l’éventualité d’une vente du club plus aisée à l’avenir. Du côté de l’UEFA, on aurait la sensation que l’OM s’accommoderait d’une exclusion pure et simple de la Ligue des champions ! Pour deux raisons : sortir des radars de l’UEFA pour éviter une amende, ainsi qu’économiser les primes de C1 des joueurs tout en les poussant à partir.