OM, OL : Eyraud est tombé dans un piège tendu par Aulas

true

Je t’aime moi non plus… La semaine dernière, Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas ont multiplié les interventions médiatiques et défrayer la chronique à se faire la guerre alors que l’Europe est dans une situation critique avec la pandémie de coronavirus. Une passe d’armes à l’issue de laquelle Pierre Ménès a désigné non pas un vainqueur, mais un perdant…

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

« Avec ma double greffe, on me dit du soir au matin que je suis une personne à risque, a écrit le consultant de Canal+. Alors, je finis par le croire et je psychote. En plus, je regarde la télé, mais La liste de Schindler, c’est pas super pour se remonter le moral. Heureusement, Jean-Michel Aulas nous a merveilleusement animé la semaine. Eyraud est tombé dans le panneau à pieds joints ! Ça n’est pas une image très glorieuse du football français ».

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000