OM – OL : Villas-Boas reçoit un judicieux conseil tactique de la part d’un prédécesseur

false

L’entraîneur de l’OM, André Villas-Boas, hésite à reconduire Boubacar Kamara au poste de sentinelle pour le choc contre l’OL. Rolland Courbis lui suggère une autre approche tactique.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas Rolland Courbis, il faut lui reconnaître qu’en matière de coups tactiques, il est très fort. Hélas, une saison ne peut se résumer à ça et l’ancien entraîneur n’a jamais connu la réussite pendant dix mois, même quand il avait le meilleur effectif, comme en 1998/99 avec l’OM.

Interrogé par Le Phocéen sur l’idée d’André Villas-Boas d’aligner Boubacar Kamara en sentinelle contre Lille (2-0), Courbis assure que le Minot n’a pas d’avenir au milieu et suggère au technicien portugais de changer son système de jeu pour que Kamara comme Caleta-Car donnent enfin leur pleine mesure.

« Alors ça, je vais me mouiller, mais si on insiste avec Kamara en milieu défensif, on va dans le mur. Dépannage OK, mais pas plus. Là, il n’était pas bien, il s’est manqué contre Paris, à Monaco je ne l’ai pas trouvé saignant, c’est super qu’il puisse retrouver de la confiance sur un match de championnat contre Lille. Mais sur le long terme, c’est non. Ses gestes, ses attitudes, ce n’est pas fait pour ce poste. Ce ne sont pas les mêmes efforts. »

« Je ne veux pas lui porter l’œil, mais il augmente même son risque de blessure. Mais après, et c’est juste pour savoir, dans le règlement, il y a une obligation de jouer avec un milieu défensif ? On perd sur tapis vert sinon ? Parce que jouer en 5-2-3, c’est possible aussi. Avec Kamara aux côtés d’Alvaro et Caleta-Car, et le duo Sanson-Rongier devant. Ce sont les mêmes joueurs. Mais ça permettra de faire de Caleta-Car un joueur moins moyen, mais aussi à faire jouer Amavi et Sarr un peu plus haut, sur leurs qualités. »

R.N.