OM : Pinilla, Da Costa, Torres Nilo… qui sont vraiment les cibles de Bielsa au mercato

Le mercato de l’OM à la sauce Marcelo Bielsa commence à prendre forme. Lundi, plusieurs nouveaux noms se sont rajoutés à ceux déjà évoqués la semaine dernière. Hormis Ever Banega, Guido Carrillo ou encore Santiago Vergini, sont apparus les patronymes de Benjamin Stambouli, Mauricio Isla, Marcelo Estigarribia, Manuel Da Costa, Mauricio Pinilla, ou encore Jorge Torres Nilo. A noter que la piste Ever Banega est bien sûr toujours d’actualité et que celle menant à Guido Carrillo, bien que compliquée, n’est pas encore à écarter. Si les trois premiers sont plus ou moins connus en Europe, nous nous sommes penchés sur les profils des trois suivants.

Da Costa, un protégé d’Eric Gerets

Celui-ci est un solide défenseur central d’expérience (1,92m, 89kg) qui a la particularité d’être né en France, en Meurthe-et-Moselle, d’avoir un père portugais et une mère marocaine. Après avoir longtemps hésité, il a choisi la nationalité marocaine. A 28 ans, il joue actuellement en Turquie, à Sivasspor mais il a bourlingué. Beaucoup. Formé à l’AS Nancy-Lorraine, il fut rapidement remarqué par le PSV Eindhoven en 2006 et y a évolué pendant deux ans avant de rejoindre l’Italie et la Fiorentina. Prêté à la Sampdoria Gênes six mois plus tard faute de s’être imposé en Toscane, il quitte finalement la Botte pour rallier West Ham. En 2011, Da Costa s’engage au Lokomotiv Moscou avant d’être prêté au CD Nacional, au Portugal pour finalement signer dans le championnat turc. Pour l’anecdote, c’est Eric Gerets qui l’a convaincu de devenir Marocain.

Pinilla, un costaud qui pose avec Zamorano

Celui-ci est un attaquant typiquement sud-américain : dur au mal, besogneux avec la grinta qui va avec. Agé de 30 ans, le Chilien a également beaucoup bourlingué au fil de sa carrière. Pêle-mêle : Pinilla a évolué au Chili, en Écosse, Brésil, Espagne, Portugal, à Chypre et en Italie. Il compte 24 sélections avec le Chili et joue actuellement à Cagliari. En sélection, il a un avantage (de taille) sur ses concurrents en pointe : il est grand (1,85m) comparé à Fabián Orellana (1,68m), Eduardo Vargas (1,75m) et Alexis Sánchez (1,69m). Pour l’anecdote, le goleador, qui cartonnait ces derniers jours aux entraînements, est actuellement blessé et pourrait manquer la prochaine Coupe du Monde. Pour faire passer la pilule, il s’est récemment affiché avec Ivan Zamorano sur son compte Twitter !

Jorge Torres Nilo, une teigne déjà consacrée

Celui-ci est un arrière gauche mexicain âgé de 26 ans qui a forcément un CV beaucoup moins chargé que ses deux autres acolytes de fortune. D’un gabarit moyen (1,76m), il évolue actuellement au Tigres de Nueva Leon, en première division mexicaine. Il s’agirait d’un pari sans grand risque puisque Marcelo Bielsa le connaît bien pour l’avoir « supervisé » lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud en 2010. Un an plus tard, il se fera remarquer en étant élu meilleur latéral du tournoi d’ouverture du pays en compagnie de son coéquipier Hugo Ayala. Pour l’anecdote, il a débuté au plus haut niveau en 2006, alors qu’il n’avait que 18 ans et son surnom est « Pechu ».

JP

Votre APPLICATION de notre site pour Iphone et Android, c’est ici :  But ! Football Club