OM - Rachat : Boudjellal s’est déjà mis à la faute avec Ajroudi
par Bastien Aubert

OM - Rachat : Boudjellal s’est déjà mis à la faute avec Ajroudi

Mourad Boudjellal, qui vient de se désengager du SC Toulon, a non seulement irrité son président Claude Joye mais aussi Mohamed Ajroudi, porteur du projet de rachat de l’OM.

Qu’arrive-t-il à Mourad Boudjellal ? De la bête médiatique qu’il a longtemps été tout au long de sa mandature au RC Toulon, l’intéressé semble enchaîner bévue sur bévue en terme de communication. La dernière en date ? Son désengagement au SC Toulon, qui était pourtant décrit comme sa nouvelle lubie. 

Jeudi, l’ancien éditeur a ainsi laissé entendre qu’il abandonnait le projet de relance du club varois pour se concentrer sur le projet de rachat de l’OM avec Mohamed Ayachi Ajroudi. Joint par L’Équipe, le président du SCT Claude Joye confirme que « la page est tournée » avec Boudjellal. Si le rachat de l’OM par ce dernier et Cie capote, il lui ferme même déjà la porte à un retour éventuel. « Ce n’est plus possible. Désormais, on sait qu’on fait sans Mourad. Les choses seront sûrement plus simples », enchaîne-t-il.

Qu'arrive-t-il à l'orateur Boudjellal ?

Du côté d’Ajroudi, on ne peut pas dire non plus que l’ancien président du RCT ait marqué des points. Interrogé par La Provence sur la communication de Boudjellal ayant lancé médiatiquement le projet de rachat de l’OM, l’homme d’affaires franco-tunisien l’a qualifiée de « faute. » « En termes de communication, c’était une erreur, reconnaît l'amateur de BD, mais c’était honnête vis-à-vis de Toulon. » Sans doute, mais à quoi servait finalement tant d’honnêteté vis-à-vis d’une entité à qui on tournerait le dos un mois plus tard ?