OM – RC Strasbourg (2-0) : pourquoi Benedetto a laissé le penalty à Strootman

true

Les supporters de l’OM ont pu être étonnés que Dario Benedetto ne transforme pas le pénalty qu’il a lui-même obtenu contre le RC Strasbourg (2-0). Mais André Villas-Boas ne l’a pas été.

On joue les arrêts du match OM-RC Strasbourg (2-0) dimanche soir. Bien lancé dans la profondeur par Bouna Sarr, Dario Benedetto pénètre dans la surface de réparation, feinte de frapper, tente un dribble derrière sa jambe d’appui et se fait crocheter par un défenseur alsacien. Pénalty.

On se dit que l’Argentin, guère en réussite dans cette partie, va profiter de l’absence de Dimitri Payet pour se faire justice lui-même et ainsi faire oublier son échec à Nantes (0-0) lors de la 2e journée. Mais pas du tout ! C’est Kevin Strootman qui s’empare du cuir pour porter le score à 2-0. Après la rencontre, André Villas-Boas a expliqué pourquoi c’est le Hollandais qui a été chargé de la sentence et pourquoi… il pensait qu’il allait le louper !

« Il n’a pas raté un seul pénalty depuis que j’ai commencé ici aux entraînements. Dans le même genre, on avait Anelka à Chelsea. Aux entraînements, il était parfait sur penalty et le premier qu’il a eu officiellement était en Coupe de la Ligue et il a raté. J’ai dit à José (Mario Rocha, le préparateur physique) : « Kevin va rater le premier officiel » et non, il a marqué le but. »

R.N.