OM – Stade Rennais (1-3) : La grosse colère de René Malleville

Le supporter emblématique de l’OM, René Malleville, n’a que très moyennement apprécié la prestation des joueurs olympiens, hier contre le Stade Rennais (1-3). La preuve ?

Comme après chaque match, le truculent René Malleville tient sa chronique pour le compte du site dédié à l’Olympique de Marseille, le Phocéen. Mais cette fois, René est de très mauvaise humeur. Lui qui espérait un redressement des hommes de Rudi Garcia après la gifle reçue à Monaco (1-6), n’a pas vraiment été servi. Et donc…

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

« Et qu’est ce qu’on a vu hier ? Des joueurs installés dans leurs conforts financiers, des millionnaires, qui se vautrent sur le terrain. Ce pu…de match d’hier…Contre Monaco, certains avaient dit qu’on s’était pris une claque. Une claque ? Non, on s’est fait arracher la tête. Comme des milliers de personne, j’ai ensuite dit qu’il fallait avoir l’amour propre de se racheter. Et bien non, on s’est vautrés comme des m…, vous vous êtes vautrés comme des M…Cette équipe, elle continue de chier dans la colle et je mets tout le monde dans le même panier. Le président, quand on prend une talle raclée à Monaco, il n’a pas à nous tenir ses discours lénifiants. Zubizarreta, soit tu tapes du poing sur la table, soit tu dis : je me casse. Et toi Garcia, tu attends le dernier moment du mercato pour me prendre un attaquant blessé, un défenseur central qui n’a pas joué depuis un an ! Et à moi, tous, vous me dites : vous verrez à la fin du Mercato ? On voit quoi à la fin du Mercato ? On ne va même pas parler du match, il n’y en a pas eu. Mandanda ? J’ai rien contre lui. Mais il est revenu et nous on l’a pris pour le bon dieu. Mais on n’en a pas de bon dieu en ce moment ! Les seuls bons dieux, ce sont les supporters présents dans le stade. Jeudi, on joue en Coupe d’Europe, ensuite on va à Amiens et on joue Toulouse ? Je me chie dessus. « 

L.T.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!