OM, Stade Rennais - Mercato : André Villas-Boas dévoile les chantiers
par Mathias Merlo

OM, Stade Rennais - Mercato : André Villas-Boas dévoile les chantiers

Dans un entretien auprès de La Provence, André Villas-Boas a fait le point sur le mercato de l'OM évoquant notamment la piste M'Baye Niang.

 

En Allemagne, l'OM continue à se préparer en vue de la prochaine saison. C'est déjà le deuxième stage des Olympiens après celui organisé à Faro, au Portugal. Solide dauphin du PSG la saison dernière, Marseille veut retrouver la Ligue 1 et la Ligue des Champions avec de belles ambitions.

Mais, l'OM devra aussi faire attention à ses finances. Comme à l'accoutumée sous l'ère Frank McCourt, un lourd déficit d'environ 100 millions d'euros est à combler. Le propriétaire américain a remis 20 millions d'euros au pot. Malgré cet effort, les pensionnaires du Vélodrome devront vendre, tout en densifiant quantitativement le groupe.

Dans un entretien accordé à La Provence, André Villas-Boas a fait le point sur son groupe. Le tacticien portugais attend d'autres recrues. "On cherche encore à finaliser trois options supplémentaires : un défenseur central (n.d.l.r : l'entretien date de lundi avant l'arrivée de Balerdi), un attaquant et l'arrivée d'un latéral gauche dépend de l'évolution de Rocchia. Si ça marche plutôt bien, on peut l'essayer. Ça dépend de plusieurs choses, de sa prolongation, des clubs qui s'intéressent à lui et des options qu'on peut avoir dans ce mercato. [...] Ce mercato est important car, la saison dernière, on a été l'équipe qui a utilisé le moins de joueurs à plus de 200 minutes. Seulement seize."

Pour le poste d'attaquant, la piste la plus chaude menait à M'Baye Niang. À 25 ans, le buteur sénégalais avait clamé publiquement son envie de rejoindre la Canebière. Pourtant, "AVB" a refroidi clairement la rumeur d'une arrivée de Niang à l'OM. "Je ne sais pas pourquoi le nom de Niang est sorti. On a été contacté par son agent en février, car Andoni avait une bonne relation avec lui. On avait affiché un intérêt pour un transfert à la fin de l'année. Son profil est intéressant. Mais, d'une part on n'a pas d'argent et d'autre part, on n'a pas mis son nom dans notre liste de joueurs à acheter. [...] J'ai fait savoir à l'entourage du joueur qu'on n'est pas sur lui, on n'a pas fait d'offre. [...] Ce n'est pas parce qu'il n'a pas la qualité, mais parce qu'on n'a pas les capacités et qu'on cherche un autre profil."

Au niveau des départs, les choses semblent plutôt très calmes. "Aujourd'hui, de ce que je sais, on n'a pas d'offres pour nos joueurs", a concédé Villas-Boas. Pourtant, selon la presse espagnole, le FC Séville aurait déjà réalisé plusieurs offres pour s'attacher les services de Maxime Lopez. "J'ai vu, avoue Villas-Boas. Mais officiellement, on n'a rien. On a plutôt une bonne relation avec Séville. Je n'ai pas ce type d'information. De toute façon, on est dans une relation ouverte avec les joueurs. Dès les premiers jours, je leur ai dit de venir me voir si jamais ils avaient une offre sportivement et/ou financièrement intéressante pour eux." Pour l'heure, une chose demeure certaine... Le mercato de l'OM est très loin d'être finalisé !