OM : un coup de génie de Pape Diouf a frappé Eyraud

true

Actuel président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud regrette de ne pas avoir pu connaître Pape Diouf, qui s’est éteint mardi soir des suites du coronavirus.

On ne reverra plus Pape Diouf. Le son unique de la voix de l’ancien président de l’OM, sa manière bien à lui de trouver les mots qui font mouche vont manquer à ceux qui aiment le football et tous les autres. 

A lire aussi : Tous les articles sur l'OM

L’ancien agent et journaliste s’en est en effet allé mardi des suites du coronavirus, qui l’a emporté entre le Sénégal et la France à l’âge de 68 ans. Les hommages se succèdent depuis pour mettre à l’honneur un homme qui faisait l’unanimité dans un milieu pourtant peu enclin à ce genre de considération. Jacques-Henri Eyraud n’a pas échappé à la règle. 

« C’est quelqu’un que je n’ai pas connu et c’est un immense regret. C’est là qu’on se dit qu’on a raté quelque chose, a glissé le président de l’OM à So Foot. Je suis très admiratif du parcours de l’homme. D’avoir eu par la suite cette trajectoire professionnelle, c’est exceptionnel. Ça montre toutes les qualités et le temps de l’homme. Je pense qu’il a fait du très bon travail à la tête de l’OM. Il a été l’homme de choix difficiles, mais payants. C’est, par exemple, ce fameux match de 2006 avec les Minots qui lui a permis de gagner les cœurs de milliers de supporters. C’était formidablement bien joué. C’était plein d’audace, fidèle au personnage. Je pense qu’il a été l’artisan de l’équipe qui, un an après son départ, est devenu championne de France. »