OM : une pépite marseillaise aurait dû jouer pour le Barça !

false
OM : l'agent d'Isaac Lihadji clairement mis en cause

Chouchou d’André Villas-Boas, Isaac Lihadji (18 ans) est promis à du temps de jeu cette saison s’il reste à l’OM. Mais sa carrière aurait dû s’écrire au FC Barcelone.

Très utilisé durant la préparation d’avant-saison de l’OM, Isaac Lihadji (18 ans) devrait prochainement avoir sa chance avec son club formateur. Surtout qu’avec la longue blessure de Florian Thauvin et l’absence de joker annoncé dans le secteur, une place se libère en attaque.

Ce jeudi, « L’Equipe » consacre un large portrait à ce jeune Franco-comorien… Et on y apprend que l’intéressé a d’abord été promis au FC Barcelone avant qu’une fracture du tibia ne le détourne de Catalogne en 2013.

Isaac Lihadji était promis au Barça, une blessure l’a freiné

A l’époque, sur un match opposant son club du FC Septèmes au Burel, Lihadji est victime d’un mauvais tacle. « Il était notre prodige, celui qui devait signer au Barça, celui que les recruteurs de Manchester City ou du PSG venaient superviser. Je m’en suis longtemps voulu de ne pas avoir su le protéger », explique son ancien coach Stanislas Delapeyre. Le recruteur du Barça Michel Zamora confirme que la voie était d’ailleurs tracé puisque l’intéressé sortait d’un essai réussi à la Masia au printemps 2013 : « Guillermo Amor et Albert Puig, les responsables du centre, veulent le revoir (…) Sans sa jambe cassée, il serait au Barça », commente le scout avec regret.

Après de longs mois de galère à revenir à son meilleur niveau et le départ de tous les observateurs, Lihadji manque de filer à l’OGC Nice mais c’est finalement José Anigo, via son ami Christian Bandikian, patron de la boîte de nuit Le Mistral à Aix-en-Provence, qui rafle la mise en 2014.

Aujourd’hui, André Villas-Boas croit en lui

Si Isaac Lihadji n’a toujours pas signé son premier contrat professionnel avec l’OM, la tendance est quand même aujourd’hui très favorable. Sur RMC Sport, André Villas-Boas a confirmé vouloir compter sur son jeune ailier : « On sait ce qu’il se passe avec ce type de joueurs, ils sont observés quand ils sont jeunes. (…) On a fait une proposition que l’on pense acceptable, équilibrée pour le joueur. On espère qu’il va accepter mais on ne peut pas répondre à des ambitions qui sont anormales ». Affaire à suivre.

Arnaud Carond